Promenade pour tous dans une tourbière géante

La Grande plée bleue, située à Pintendre, est... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

La Grande plée bleue, située à Pintendre, est présentée comme «l'un des plus beaux écosystèmes de l'est du Canada».

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a tenu à louer la ténacité des membres de la Société de conservation et de mise en valeur de la Grande plée bleue, lundi, à l'occasion de l'inauguration du sentier éducatif serpentant sur une partie de cette majestueuse tourbière, grande comme 10 fois les plaines d'Abraham, dans le secteur Pintendre.

«Je n'ai jamais vu, dans ma carrière politique, une telle persévérance», a fait savoir le maire Lehouillier au président de la Société, Michel Michaud, un géographe de profession qui, en collaboration avec une poignée de collaborateurs animés de la même fougue, s'est battu pendant plus de 10 ans pour que ce «joyau du patrimoine naturel» soit protégé et devienne accessible au plus grand nombre.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a tenu à... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.0

Agrandir

Le Soleil, Patrice Laroche

Pour le maire de Lévis, il ne fait aucun doute que la préservation de ce site découle du combat acharné de la Société. «Les milieux humides, dans les années 80, ça ne préoccupait personne. On les détruisait de façon systématique», explique-t-il. Ici, on avait commencé à faire du drainage, on aurait fini par développer.»

M. Lehouillier était accompagné pour cette inauguration de la ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et députée de Bellechasse, Dominique Vien, qui a vanté elle aussi ce «joyau écologique» qui attirera à coup sûr amants de la nature, touristes et chercheurs.

Un jardin botanique

La Grande plée bleue est l'un des plus vastes milieux humides protégés de l'est du pays. Le site abrite une flore et une faune uniques. Parmi les espèces répertoriées, citons la sarracénie pourpre, une plante carnivore qui se nourrit d'insectes, la couleuvre verte et l'umbre de vase, un poisson qui trouve refuge dans l'une des 600 mares de la tourbière.

«C'est un lieu incroyable, un jardin botanique entouré de boisés, explique avec fierté Michel Michaud. Tu es à quelques minutes d'un bassin de population de 750 000 personnes. Tu arrives ici et c'est comme dans le Nord, c'est sauvage, c'est immense, il n'y a pas de bruit.»

Même s'il existe d'autres tourbières au Québec, celle de la Grande plée bleue se distingue par sa promenade sur pilotis, avec ses pieux enfoncés jusqu'à 6 m de profondeur.

Plusieurs chercheurs internationaux ont visité la réserve écologique au cours des dernières années et ont été surpris par sa grande richesse. «En Angleterre, en Irlande, en France, les milieux humides ont été perdus», déplore M. Michaud.

Outre sa capacité à accumuler la matière organique, une tourbière joue un rôle important de rétention d'eau, telle une éponge géante. «Plus tu construis, plus tu assèches tes milieux, explique le maire Lehouillier. Et plus tu détruis d'écosystèmes, plus c'est le fleuve qui écope.»

La Grande plée bleue fait partie d'un vaste ensemble... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 3.0

Agrandir

La Grande plée bleue fait partie d'un vaste ensemble de milieux humides de 3700 hectares, le plus grand de la région métropolitaine de Québec. 

Le Soleil, Patrice Laroche

Coût de 750 000 $

La facture du projet est de 750 000 $, dont plus de 390 000 $ assumés par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, 250 000 $ par la Communauté métropolitaine de Québec et 106 000 $ de la Ville de Lévis. En outre, Hydro-Québec a versé 144 000 $ en compensation de la construction d'une ligne reliant les postes Chaudière et Saint-Agapit.

Le sentier éducatif de la Grande plée bleue est ouvert du mercredi au dimanche, jusqu'en septembre. L'accueil se trouve en bordure du chemin Ville-Marie, à moins de 15 minutes de l'autoroute Jean-Lesage (sortie 325 sud) et à proximité de la piste cyclable Harlaka. L'entrée est gratuite.

La Grande plée Bleue en chiffres

9000 ans

Âge de la tourbière

15 km2

Superficie totale

725 m

Longueur de la promenade sur pilotis

150

Nombre approximatif d'espèces végétales

100

Nombre approximatif d'oiseaux, notamment des oiseaux aquatiques

6 m

Profondeur de l'installation des pieux de la promenade

4 m

Hauteur de la tour d'observation

895 000 $

Coût de l'aménagement

Source : Ville de Lévis

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer