Un petit poisson viral frétille dans le Web

Le photographe Tim Samuel se trouvait dans l'eau... (AFP, Tim Samuel, www.instagram.com/timsamuelphotography)

Agrandir

Le photographe Tim Samuel se trouvait dans l'eau en compagnie d'une amie près de la localité touristique de Byron Bay au mois de décembre lorsqu'ils virent le petit poisson pris au piège à l'intérieur même de la méduse, à peine plus grande que lui.

AFP, Tim Samuel, www.instagram.com/timsamuelphotography

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SYDNEY, Australie

La photo d'un poisson en train de nager dans une méduse au large des côtes orientales de l'Australie fait fureur sur internet, où elle a été vue plus de deux millions de fois.

Le photographe Tim Samuel se trouvait dans l'eau en compagnie d'une amie près de la localité touristique de Byron Bay au mois de décembre lorsqu'ils virent le petit poisson pris au piège à l'intérieur même de la méduse, à peine plus grande que lui.

Le poisson aux couleurs dorées, clairement visible dans la méduse transparente, n'a pas l'air d'en mener très large.

«Il était piégé, mais en même temps contrôlait les mouvements de la méduse», a écrit Tim Samuel sur Instagram.

«Quelque chose de spécial»

L'image a été repostée lundi par discoverocean et c'est alors, raconte le photographe, que son téléphone «a commencé à sonner dans tous les sens».

«Lorsque franny.plumridge et moi sommes tombés là-dessus on savait qu'on avait trouvé quelque chose de spécial, mais on était loin de réaliser combien c'était unique et rare», ajoute-t-il.

«Je suis complètement abasourdi par toute l'attention que le monde lui prête».

Certains internautes avancent que le poisson se fait piquer par la méduse, d'autres croient voir que la queue de poisson se trouve à l'extérieur, ce qui expliquerait qu'il puisse la diriger.

Rareté

William Gladstone, spécialiste de la vie marine à l'Université de la technologie à Sydney, a confirmé la rareté de la photographie, vue 2,3 millions de fois sur imgur.

Il a expliqué au Sydney Morning Herald avoir déjà vu de jeunes carangues chercher protection au milieu des méduses, mais jamais à l'intérieur même de celles-ci.

Tim Samuel ajoute qu'il s'est demandé s'il «devait libérer le petit bonhomme» avant de décider de «laisser la nature faire son oeuvre».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer