Fort McMurray attend 1000 pompiers de partout

L'immense brasier, qui couvrait mardi une superficie d'environ... (Archives AFP)

Agrandir

L'immense brasier, qui couvrait mardi une superficie d'environ 5230 kilomètres carrés, dont 25 en Saskatchewan voisine, s'est répandu dans la ville de Fort McMurray le 3 mai forçant l'évacuation de 80 000 personnes pour des raisons de sécurité.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Edmonton

Des équipes de pompiers de partout dans le monde se joindront cette semaine à la lutte aux violents incendies de forêt près de Fort McMurray.

Le responsable de la lutte aux incendies de forêt, Chad Morrison, a indiqué que jusqu'à 1000 pompiers allaient s'ajouter aux 1200 déjà présents sur le terrain. Environ 200 arriveront des États-Unis, mercredi, et 280 atterriront de l'Afrique du Sud, dimanche.

«Étant donné qu'il fait un peu plus froid, nous sommes en mesure d'attaquer avec plus de pompiers que nous pouvons disperser sur le périmètre de manière sécuritaire», a expliqué M. Morrison aux journalistes, mardi.

Il y a eu un décevant «brin de pluie» dans la région au cours de la fin de semaine, a-t-il ajouté, et on n'en prévoit pas dans les prochains jours.

Cependant, le feu continue de se déplacer vers le nord-est, plus loin des communautés et des installations de sables bitumineux dans le nord de l'Alberta.

La ministre albertaine des Affaires municipales, Danielle Larivee, a par ailleurs indiqué mardi que les camps de travailleurs qui avaient été évacués récemment font maintenant l'objet d'une inspection générale et pourraient éventuellement rouvrir. Les compagnies pétrolières examinent aussi à quel moment elles pourraient reprendre leurs activités dans le secteur.

L'immense brasier, qui couvrait mardi une superficie d'environ 5230 kilomètres carrés, dont 25 en Saskatchewan voisine, s'est répandu dans la ville de Fort McMurray le 3 mai forçant l'évacuation de 80 000 personnes pour des raisons de sécurité.

Il a détruit environ 2400 bâtiments dans la ville. Les autorités se préparent à un retour progressif des résidents à partir du 1er juin, si les conditions sont jugées sécuritaires.

Scott Long, de l'Agence de gestion des urgences de l'Alberta, a souligné que les édifices restants devraient être nettoyés.

Conseils aux résidents

Un document d'information avec des instructions détaillées sera être distribué aux résidents. Ce dernier donnera des conseils sur le lavage des murs avec du vinaigre et sur la manière d'éviter la moisissure en se débarrassant des tapis tachés et des rideaux. Il recommandera aussi de jeter toute la nourriture périssable et de désinfecter les conserves avant de les ouvrir.

Certains détails sur le processus de retour doivent toujours être peaufinés, mais les conseillers et les groupes de soutien seront disponibles pour les habitants, a assuré Mme Larivee.

Ce sera un «long cheminement de plusieurs années» pour revenir à la normale, a-t-elle ajouté.

«Nous espérons que nous pourrons travailler avec eux pour, en quelque sorte, être encore meilleurs qu'avant l'incendie, pour les aider à redevenir une communauté en santé», a commenté Mme Larivee.

Par ailleurs, l'aéroport international de Fort McMurray a annoncé mardi qu'il espérait une reprise de ses vols commerciaux le 10 juin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer