Une météo clémente permet l'envoi de plus de pompiers à Fort McMurray

Des images de la banlieue de Fort McMurray... (La Presse Canadienne, Jason Franson)

Agrandir

Des images de la banlieue de Fort McMurray après le terrible incendie qui a ravagé la ville.

La Presse Canadienne, Jason Franson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Edmonton

L'immense incendie de forêt, qui a détruit des quartiers entiers de Fort McMurray et qui brûle encore dans la forêt autour de la ville, n'a pas pris d'ampleur ces derniers temps, et les autorités s'affairent à déployer davantage de pompiers afin de prendre le dessus sur le brasier.

Chad Morrison, de l'agence albertaine de gestion des incendies de forêt, affirme que des températures plus fraîches, un taux d'humidité plus élevé et des prévisions de pluie ont permis au gouvernement d'envoyer plus de pompiers combattre le feu et ce, de manière sécuritaire.

«Nous espérons maintenir en place cet incendie au cours de la fin de semaine. Même si nous ne recevions pas de pluie, les pompiers et nos ressources qui sont là-bas font de gros progrès (...) À chaque jour qui passe, nous continuons de réduire (l'ampleur du brasier) et de le sécuriser», a-t-il déclaré.

M. Morrison indique que la province prévoit ajouter 1000 pompiers de plus dans les deux prochaines semaines. Ce nombre s'ajoute aux 1100 pompiers déjà sur le terrain.

La superficie de l'incendie est évaluée à 5000 kilomètres carrés, dont près de huit kilomètres carrés débordant sur la frontière de la Saskatchewan.

Cet incendie a déjà brûlé la même superficie de forêt que tous les incendies survenus l'an dernier en Alberta.

Plus de 2400 bâtiments ont été détruits à Fort McMurray plus tôt ce mois-ci et la municipalité albertaine demeure sous un ordre d'évacuation obligatoire.

Le gouvernement de l'Alberta a annoncé plus tôt cette semaine que quelques personnes pourraient commencer à retourner à Fort McMurray le 1er juin si les conditions de sécurité sont respectées, dont le fait que le feu ne soit plus une menace imminente et que l'air soit de bonne qualité.

Les installations de sables bitumineux de Suncor et Syncrude ont dû être évacuées plus tôt cette semaine par mesure de précaution. La reprise des opérations pourrait prendre encore quelques jours.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer