La Russie propose son aide au Canada pour combattre l'incendie

Au moins 27 avions-citernes et 15 hélicoptères participent... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Au moins 27 avions-citernes et 15 hélicoptères participent à la lutte contre le brasier, qui a forcé les quelque 80 000 habitants de Fort McMurray à fuir la ville.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Murray Brewster
La Presse Canadienne
Ottawa

Le gouvernement de Justin Trudeau n'a pas encore répondu à la proposition de la Russie de déployer des bombardiers à eau et des spécialistes de la lutte contre les incendies afin de prêter main-forte aux pompiers qui combattent le brasier à Fort McMurray, en Alberta.

L'offre a été faite la semaine dernière par Vladimir Pouchkov, le ministre russe des Situations d'urgence.

Un porte-parole de l'ambassade de Russie à Ottawa, Kirill Kalinin, a déclaré, dimanche, que les Russes étaient toujours prêts à aider les Canadiens à lutter contre les incendies de forêt qui font présentement rage en Alberta.

La proposition implique l'envoi d'avions pouvant déverser 42 tonnes de produit retardateur de flammes sur le brasier, selon le site web de l'agence russe de la protection civile, des urgences et de l'élimination des conséquences des catastrophes naturelles.

De plus, Moscou a affirmé qu'elle avait des secouristes et des experts dotés de l'équipement nécessaire qui pouvaient donner un coup de main aux équipes sur le terrain, si le besoin s'en faisait sentir.

Les relations entre le Canada et la Russie ont souffert de l'annexion de la Crimée par Moscou au printemps 2014. Mais après leur arrivée au pouvoir, les libéraux ont annoncé qu'ils voulaient avoir une relation constructive avec le gouvernement de Vladimir Poutine.

En entrevue à l'émission Question Period de CTV dimanche, le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a indiqué que l'incendie de forêt à Fort McMurray continuerait de prendre de l'ampleur. Il n'a toutefois pas mentionné l'offre de la Russie ou toute autre proposition similaire qu'aurait pu faire un membre de la communauté internationale.

Interrogé à ce sujet, le ministère des Affaires mondiales n'a pas été immédiatement en mesure de commenter.

Des représentants du gouvernement canadien ont toutefois confié à des médias russes que l'offre du Kremlin était présentement à l'étude.

Au moins 27 avions-citernes et 15 hélicoptères participent à la lutte contre le brasier, qui a forcé les quelque 80 000 habitants de Fort McMurray à fuir la ville. Environ 600 pompiers de l'Alberta, du Québec, de l'Ontario, du Manitoba et du Nouveau-Brunswick combattent les flammes.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer