Une fin heureuse pour la saison de ski

Le Mont-Sainte-Anne a offert une dernière journée de... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le Mont-Sainte-Anne a offert une dernière journée de glisse aux amateurs avec plus des deux tiers des pistes accessibles, un record pour la période.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après un début difficile, la saison de ski alpin a connu une fin heureuse, dimanche, dans la région de Québec. Le Mont-Sainte-Anne a offert une dernière journée de glisse aux amateurs avec plus des deux tiers des pistes accessibles, un record pour la période.

Sous le soleil, et avec près de 10 ºC au mercure, difficile de trouver une meilleure façon de tirer un trait sur la saison. «Nous sommes contents, lance Lisa-Marie Lacasse, responsable des communications pour les stations Stoneham et Mont-Sainte-Anne. Nous finissons aujourd'hui [dimanche] avec un domaine skiable record. Le chef de patrouille du Mont-Sainte-Anne, qui a 35 ans de service, disait n'avoir jamais vu un domaine skiable aussi vaste pour une fin de saison. Une cinquantaine de pistes sont toujours ouvertes», explique-t-elle. En fait, le chiffre exact est de 49 sur 71.

Mme Lacasse explique ces conditions d'exception par le fait que mars et avril ont connu des températures un peu sous la normale. À cela, il faut ajouter quelques précipitations tardives d'importance. «On a été choyé au niveau de la neige naturelle. Avec le temps frais, ça a permis de préserver le terrain», précise la porte-parole.

Une fin de saison tout en contraste avec décembre qui refusait de revêtir son manteau blanc. «On a terminé la période des Fêtes avec un retard de 22 % par rapport à l'an dernier», estime Mme Lacasse. La situation était alors la même, parfois pire, partout en province et dans l'est américain. Mais la région de Québec a réussi à tirer son épingle du jeu au terme de cet hiver en dents de scie.

«Les chiffres préliminaires montrent qu'on a un retard de 5 % à 8 % sur la clientèle totale de l'hiver. On a donc réussi à rattraper les pertes du début de saison avec, notamment, des semaines de relâche très fortes.»

La porte-parole soutient que le taux de change favorisant nos voisins du sud, jumelé aux conditions difficiles dans l'est des États-Unis et ailleurs au Québec, notamment en Estrie, a provoqué une hausse d'achalandage des touristes.

Le Mont-Sainte-Anne est toujours la dernière station de ski à fermer ses pentes dans la région, même l'une des dernières en province. Pour cela, il faut évidemment compter sur un système d'enneigement artificiel fiable et performant.

«Dans les prochaines années, avec les hivers plus doux qu'on connaît, il faudra que les stations pensent à investir dans ces équipements», souligne Mme Lacasse. Toutefois, elle ne pouvait dire si Resorts of the Canadian Rockies (RCR), propriétaire de Stoneham et Mont-Sainte-Anne, prévoyait des investissements de cette nature la saison prochaine.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer