Le maire veut la chasse et le statut de réserve pour l'île Brion

Le statut de réserve écologique a été conféré... (Wikicommons, michelphoto53)

Agrandir

Le statut de réserve écologique a été conféré à la quasi-totalité de l'île Brion en 1984.

Wikicommons, michelphoto53

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Îles-de-la-Madeleine) Le maire des Îles-de-la-Madeleine souhaite que l'on puisse chasser le phoque gris sur l'île Brion tout en lui laissant son statut de réserve écologique.

Jonathan Lapierre réagit à la volonté exprimée par le ministre de l'Environnement du Québec, David Heurtel, de retirer totalement ou en partie le statut de réserve écologique à l'île Brion, qui fait partie de l'archipel des Îles-de-la-Madeleine, afin de permettre la chasse aux phoques gris qui s'y trouvent par dizaines de milliers.

«Aujourd'hui, que le ministre dise qu'il est prêt à enlever le statut de réserve écologique pour permettre la chasse aux phoques, je dis "Wo!", exprime vivement le maire Lapierre. Ce que je souhaite qu'on évite, c'est de diviser pour mieux régner. Tout le monde va se braquer dans sa position. Les écolos vont dire que ça n'a pas de maudit bon sens, qu'on risque de détruire l'île Brion. De leur côté, les chasseurs vont dire qu'ils veulent avoir accès à la ressource pour pouvoir la développer. Le ministre, sa responsabilité, c'est de protéger les intérêts de l'environnement dans un esprit de développement durable, donc avec une pensée pour l'économie.»

Par conséquent, Jonathan Lapierre propose au gouvernement que l'île Brion puisse conserver son statut de réserve écologique, tout en permettant une dérogation temporaire, de telle date à telle date, qui permettra aux chasseurs de phoques de pouvoir exercer leurs activités en toute légalité puisque, selon lui, la population de phoques gris doit être contrôlée. «Il n'y a personne qui a demandé au gouvernement de retirer le statut de réserve écologique à l'île Brion, un statut qu'elle a depuis 1984, rappelle-t-il. C'est important, ce statut-là, tout comme la chasse aux phoques est très, très importante. Ce n'est pas un qui est en opposition avec l'autre! Il faut trouver une façon pour que les deux puissent atteindre leur propre objectif.»

L'élu déplore d'ailleurs que le gouvernement puisse envisager l'idée de retirer à l'île Brion son statut de réserve écologique. «Le gouvernement, ce qu'il vient de faire, il vient de donner un argument à tous les opposants de la chasse aux phoques du monde entier en disant qu'on veut déstabiliser l'environnement en retirant le statut de réserve écologique, croit M. Lapierre. Les gens vont se mettre à dire que c'était un joyau et c'est vrai que c'est un joyau!»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer