Une île source de discorde entre Heurtel et son ministère?

Le statut de réserve écologique a été conféré... (Wikicommons, michelphoto53)

Agrandir

Le statut de réserve écologique a été conféré à la quasi-totalité de l'Île-Brion en 1984.

Wikicommons, michelphoto53

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre de l'Environnement du Québec, David Heurtel, envisage de retirer son statut de réserve écologique à l'Île-Brion, qui fait partie de l'archipel des Îles-de-la-Madeleine - ou, à tout le moins, de le rogner.

Or, a appris Le Soleil, un document a été préparé au sein de son ministère pour, au contraire, réaffirmer ce statut à la petite île. Il s'agit d'un statut légal, qui correspond au niveau de protection environnementale le plus élevé au Québec, et qui est reconnu à l'échelle internationale.

En entrevue la semaine dernière à la radio des Îles-de-la-Madeleine CFIM, le ministre a ouvert la porte à des aménagements quant à cette désignation pour l'Île-Brion. Dans son reportage, la station explique que M. Heurtel admet que, depuis sa désignation à titre de réserve écologique, le troupeau de phoques dans cette aire de reproduction a explosé. Il a précisé qu'une analyse scientifique était en cours de réalisation afin de déterminer comment tenir compte de cette réalité.

Les mots prononcés par le ministre aux Îles-de-la-Madeleine ont résonné jusqu'au coeur de son ministère, dans la capitale. Son ouverture en a surpris plus d'un à l'interne, où un document venait tout juste d'être rédigé pour fermer la porte à cette éventualité, selon nos informations. On n'attendait plus que les signatures de confirmation.

Certains, au sein du ministère, prédisent une discorde à venir entre l'appareil administratif et le ministre. Ceux-là rappellent le bras de fer survenu lorsqu'il a été question que TransCanada construise un port «dans la pouponnière des bélugas».

Ils vont jusqu'à évoquer un «Mont-Orford» maritime. Il y a une dizaine d'années, le gouvernement de Jean Charest avait voulu privatiser une partie du Parc national du Mont-Orford, en Estrie. Il avait dû reculer devant le tollé.

Sur le site Internet du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, on indique que la «réserve écologique de l'Île-Brion occupe la quasi-totalité de l'île du même nom, dans l'archipel des Îles-de-la-Madeleine en plein coeur du golfe du Saint-Laurent. Sa superficie totale est de 6,5 kilomètres carrés et ses deux îlots s'étendent sur 7,5 kilomètres».

Le statut de réserve écologique lui a été conféré en 1984.

Sur le terrain, des groupes écologistes se préparent à se mobiliser. Plusieurs sont en colère.

Des emplois

En entrevue à Radio-Canada, il y a quelques jours, le directeur de l'Association des chasseurs de phoques des Îles-de-la-Madeleine, Gil Thériault, a estimé que le projet Total Océan offre «la plus belle fenêtre» depuis 20 ou 30 ans.

C'est pour ce projet que le ministre David Heurtel envisage en quelque sorte une déclassification de l'Île-Brion. Il est porté par l'entreprise SiliCycle, de Québec. Il vise à produire des acides gras oméga-3 à partir du phoque.

Gil Thériault espère la création d'une trentaine d'emplois dès les premières années d'opération.

Le document préparé au sein du ministère de l'Environnement visant à réaffirmer le statut de réserve écologique de l'Île-Brion, dont nous avons appris l'existence, pourrait donc rester sans signature officielle pendant un bon moment. Probablement jusqu'à ce qu'une décision soit prise.

Dans une lettre envoyée à Gil Thériault le 21 mars - avant la déclaration faite par M. Heurtel - le ministère rappelait que «le contrôle de population animale n'est pas une intervention possible dans une réserve écologique». 

Pour l'heure, pour les autorités politiques du ministère, il s'agit d'un dilemme entre la possibilité d'emplois et le respect d'un engagement ferme en environnement.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer