Au pire, des dégâts de 620 M$, estime TransCanada

À Lac-Mégantic, où près de 6 millions de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

À Lac-Mégantic, où près de 6 millions de litres de pétrole se sont déversés lors de l'accident de 2013 (une partie a brûlé, 100 000 litres ont coulé dans la rivière Chaudière et le reste a contaminé le sol), les coûts du nettoyage sont estimés à 200 millions $.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dans le pire des cas imaginables, un déversement de pétrole du pipeline Énergie Est causerait un maximum de 620 millions $ de dommages, incluant les opérations de nettoyage et de restauration des berges, ont estimé mercredi après-midi les représentants de TransCanada devant le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

En incluant les coûts pour les différents ordres de gouvernement, qui devraient également être remboursés par la compagnie, l'intervention d'urgence (confinement du pétrole, évacuation, etc.) coûterait environ 200 millions, principalement pour nettoyer les berges (85 millions $). La restauration des sites après ce premier nettoyage coûterait environ 110 millions $, et les indemnisations pour les tiers - réparation de routes brisées par l'équipement lourd, propriétés endommagées, etc. - s'élèverait à près de 310 millions, estime la compagnie, qui dit s'appuie sur la «littérature internationale» détaillant des déversements réels.

Consultant pour Énergie Est, Stéphane Grenon a plusieurs fois insisté sur le fait que ce sont là des estimations très «conservatrices» et que la facture réelle serait selon toute vraisemblance nettement plus basse. Histoire de tracer le pire tableau possible, la simulation de TransCanada présume par exemple que les équipements de confinement et de récupération fonctionneront à seulement 20 % de leur capacité, et les factures comprennent des marges pour imprévus de 25 à 30 %.

Ces calculs sont en outre basés sur le «scénario du pire» que le promoteur a présenté plus tôt cette semaine. En examinant tout le tracé, les distances maximales entre les vannes qui ferment le tuyau en cas d'urgence et la topographie (puisque le pétrole ne monte pas les côtes de lui-même), TransCanada estime que c'est dans la rivière Etchemin qu'une rupture totale de la conduite de un mètre de diamètre aurait les pires conséquences. Dans ce scénario, environ 3,5 millions de litres seraient déversés et pollueraient 42 kilomètres de rives de l'Etchemin avant d'atteindre le fleuve, où le pétrole s'égrènerait sur près de 350 kilomètres de rive - «mais il faut bien comprendre que les concentrations ne seraient pas élevées partout, le mazoutage serait variable», a précisé M. Grenon.

Notons que les entreprises pipelinières sont tenues de payer tout dommage causé par un déversement, et ce sans égard à la faute, jusqu'à concurrence de 1 milliard $, et tout dommage au-delà de ce seuil dans la mesure où la faute leur incombe.

Marge conservatrice?

La commissaire du BAPE Gisèle Grandbois a toutefois semblé douter que toutes les hypothèses de TransCanada soient si conservatrices. «A priori, moi, je ne suis pas convaincue qu'une marge de 30 % pour imprévus est [conservatrice]», a-t-elle lancé au promoteur. Ce à quoi M. Grenon a répondu que compte tenu de toutes les hypothèses faites, l'estimation restait conservatrice.

Notons qu'à Lac-Mégantic, où près de 6 millions de litres de pétrole se sont déversés lors de l'accident de 2013 (une partie a brûlé, 100 000 litres ont coulé dans la rivière Chaudière et le reste a contaminé le sol), les coûts du nettoyage sont estimés à 200 millions $.

Aux États-Unis, le déversement de pipeline dans la rivière Kalamazoo (environ 3,5 millions de litres) a toutefois provoqué des dommages de 1,2 milliard $, possiblement parce que les opérations ont mis du temps avant de se mettre en branle.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer