Couillard calme Pétrolia

Le président de Pétrolia, Alexandre Gagnon, arrive pour... (La Presse Canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Le président de Pétrolia, Alexandre Gagnon, arrive pour sa rencontre avec le premier ministre Philippe Couillard, mercredi, à Québec.

La Presse Canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Sans changer son discours, Philippe Couillard a obtenu une trêve avec le patron de Pétrolia qui est sorti «rassuré» de sa rencontre sur l'exploration des hydrocarbures sur l'île d'Anticosti.

Après deux sorties publiques pour réclamer une réunion, le président Alexandre Gagnon a pu s'entretenir, mercredi, avec le premier ministre au sujet des projets de son entreprise, dont son «joyau de la couronne» sur Anticosti. 

«On a eu des échanges très francs et directs, a commenté M. Gagnon au sortir du bureau du premier ministre. Ça valait la peine. Le premier ministre nous a confirmé qu'il allait respecter les ententes pour le projet. C'est une excellente nouvelle pour nous.»

Pour le président de Pétrolia, respecter les ententes signifie aller au bout de la phase exploratoire pour confirmer ou invalider le potentiel du sous-sol en gaz et pétrole de schiste. Pour ce faire, le programme prévoit que trois puits seront creusés par fracturation hydraulique. Un procédé inapproprié selon le premier ministre pour une île du golfe du Saint-Laurent.

Pour pouvoir procéder au forage par fracturation, Pétrolia doit encore obtenir des certificats d'autorisation du ministère de l'Environnement. Les demandes ont été déposées. Une réponse est attendue fin avril. 

Les commentaires négatifs du premier ministre sur le projet au cours des derniers mois font dire à plusieurs que ces certificats représentent une possible porte de sortie du gouvernement dans le dossier. Le président Gagnon a même déjà craint que le processus d'octroi ait été «vicié». Il n'excluait pas une poursuite contre Québec.

«On va voir avec la délivrance des certificats, a-t-il déclaré mercredi. Nous, on a fait les demandes. On va voir ce qui arrive.»

Le patron de Pétrolia a, d'autre part, été rassuré quant à l'appui du gouvernement pour ses autres projets, dont Bourque, en Gaspésie, pour du gaz naturel. Mais il assure qu'il n'a jamais été question d'abandonner Anticosti à la faveur d'un support gouvernemental accru dans d'autres initiatives. 

«Le premier ministre nous a dit que chaque projet était évalué au mérite», a dit M. Gagnon.

Et, s'il advient que l'exploration est concluante sur l'île, le gouvernement du Québec devra changer ses lois et règlements pour empêcher l'exploitation actuellement permise, rappelle M. Gagnon.  

«Gros doutes sur la structure économique du projet»

Plus tôt en après-midi, le premier ministre Couillard a donné un avant-goût des discussions qu'il aurait avec les gens de Pétrolia. 

«Je n'ai pas l'intention de changer mon message sur l'opportunité de faire de la fracturation hydraulique» sur Anticosti, a-t-il notamment indiqué. Il a aussi soulevé de «gros doutes sur la structure économique du projet». 

Le projet Bourque à Murdochville lui «apparaît avoir un caractère plus prometteur». Le gouvernement du Québec est partenaire avec Pétrolia et deux autres entreprises dans l'exploration sur l'île d'Anticosti.

«Je vais réitérer notre intention de respecter le contrat qui a été signé dans le respect des lois environnementales du Québec, a souligné M. Couillard. Et c'est l'engagement légal auquel on doit répondre. [...] Le projet nécessite l'obtention de leur part de certificat d'autorisation du ministère de l'Environnement, et c'est là que s'arrêtent nos obligations.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer