Les conseillers de Lac-Beauport «préparent leur élection», réplique Labeaume

La rivière Jaune (photo), qui prend sa source... (Le Soleil, Frédéric Matte)

Agrandir

La rivière Jaune (photo), qui prend sa source dans le lac Beauport, se déverse dans la rivière Saint-Charles.

Le Soleil, Frédéric Matte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les conseillers de Lac-Beauport qui accusent Régis Labeaume de «discours populiste» dans le dossier des fosses septiques «préparent leur élection», réplique le maire de Québec.

«Je pense qu'il y a beaucoup de politique là-dedans. Je pense qu'ils contestent la mairesse et préparent leur élection», a commenté M. Labeaume en mêlée de presse mercredi.

«Moi, je me fie surtout à la sagesse et à l'intelligence de la mairesse», a-t-il ajouté à propos de Louise Brunet, favorable à un moratoire sur la construction et au plan de protection de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ).

Lundi, quatre conseillers de l'opposition à la mairesse Brunet, majoritaires au conseil de Lac-Beauport, Even McHugh, François-Bernard Saillant, Guy Gilbert et Marc Bertrand, ont demandé publiquement au ministère de l'Environnement d'intervenir dans les «travaux tendancieux» menées par la CMQ pour la préservation des prises d'eau du lac et de la rivière Saint-Charles, principale source d'eau potable des citoyens de Québec. 

Ils estiment avoir fait leurs devoirs et rejettent l'idée que les fosses septiques des citoyens du Lac-Beauport polluent le lac Saint-Charles, situé à des kilomètres.

Or, ces élus récalcitrants devraient regarder une carte de la région montrant la localisation de la rivière Jaune, a aussi répliqué M. Labeaume.

«Je vais juste leur conseiller de prendre une carte géographique. Il y a une affaire qu'on appelle le bassin versant de la prise d'eau de la rivière Saint-Charles. Il y a une rivière qui part du lac Beauport et qui se ramasse dans la rivière Saint-Charles, un peu avant la prise d'eau. Alors, je sais pas, à moins qu'on ait pas les mêmes cartes géographiques», a-t-il ironisé.

Lundi, le conseiller Marc Bertrand n'avait pas mâché ses mots pour critiquer la position du maire de Québec. «J'entends Régis Labeaume qui dit à toute la population que Stoneham, Lac-Delage, Lac-Beauport les empoisonnent. Ça, à un moment donné, c'est un discours populiste et j'aimerais ça que des fonctionnaires, des gens compétents, viennent intervenir là-dedans parce que ça va aller trop loin. Où est notre gouvernement du Québec?» avait-il demandé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer