Les maires des grandes villes causeront d'Énergie Est

Régis Labeaume et Denis Coderre estiment ne pas avoir... (La Presse Canadienne, Ryan Remiorz)

Agrandir

Régis Labeaume et Denis Coderre estiment ne pas avoir eu assez de réponses de TransCanada sur le plan de la sécurité ou de l'environnement, notamment.

La Presse Canadienne, Ryan Remiorz

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le controversé projet d'oléoduc Énergie Est sera au menu des discussions des maires des grandes villes canadiennes qui se réuniront à Ottawa la semaine prochaine.

«J'ai l'impression qu'on va en discuter... je sais pas pourquoi», a ironisé le maire de Québec, Régis Labeaume. Même s'il est favorable au projet d'oléoduc, il a pourfendu les façons de faire de TransCanada, qu'il estime avoir été «incompétente» dans ce dossier.

La question de cet oléoduc visant à acheminer sur 4600 kilomètres du pétrole des sables bitumineux de l'Alberta jusqu'au Nouveau-Brunswick sera donc abordée au Caucus des maires des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) qui se tiendra à Ottawa les 4 et 5 février.

M. Labeaume y participera notamment avec le maire d'Edmonton, Don Iveson, et celui de Calgary Naheed Nenshi. 

La semaine dernière, M. Nenshi a critiqué le maire de Montréal, Denis Coderre, pour son opposition au projet dans sa forme actuelle. Autant M. Labeaume que M. Coderre estiment ne pas avoir eu assez de réponses de TransCanada sur le plan de la sécurité ou de l'environnement, notamment.

«Ils sont tard»

Mardi, Régis Labeaume avait réitéré ses critiques sur TransCanada, une compagnie «qui n'écoute pas». Même discours mercredi, malgré la promesse de la firme de répondre aux préoccupations des élus locaux et des citoyens.

«Là, il y a tout le processus de l'Office national de l'énergie, le BAPE [Bureau d'audiences publiques sur l'environnement] commence. On va voir comment ça va, on va déposer des mémoires dans les deux. On va voir si on va se présenter. Je trouve qu'ils sont tard. Mais bon, s'ils réussissent à nous donner les réponses, tant mieux, mais ils ont vraiment mal travaillé», a dit M. Labeaume en mêlée de presse mercredi.

Les propos tenus mardi par le maire de Québec sur «l'incompétence de TransCanada» ont notamment été repris dans le quotidien torontois National Post de mercredi.  Avec Gabrielle Thibault-Delorme

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer