Déversement aux Îles-de-la-Madeleine: Hydro paiera 410 555 $

Hydro-Québec a plaidé coupable à l'une des deux... (Fournie par Diane Hébert)

Agrandir

Hydro-Québec a plaidé coupable à l'une des deux accusations faisant suite au déversement de diesel aux Îles-de-la-Madeleine. Elle a été condamnée à payer une amende totale de 410 555 $.

Fournie par Diane Hébert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Îles-de-la-Madeleine) Hydro-Québec plaide coupable à l'un des deux chefs d'accusation faisant suite au déversement d'hydrocarbures survenu le 11 septembre 2014 au port de Cap-aux-Meules, aux Îles-de-la-Madeleine. Elle est condamnée à payer une amende totale, avec les frais, de 410 555 $.

La société d'État reconnaît avoir «émis, déposé, rejeté ou permis l'émission, le dépôt, le dégagement ou le rejet d'une matière dangereuse dans l'environnement». Le deuxième chef a été retiré par le Directeur des poursuites criminelles et pénales, qui l'accusait d'avoir «omis, sans délai, d'en aviser le ministre».

«On a reconnu, dès le départ, avoir déversé des hydrocarbures accidentellement au port de Cap-aux-Meules», précise la porte-parole d'Hydro-Québec, Catherine Bujold. «Notre pdg, Thierry Vandal, s'était rendu aux Îles dans les jours qui ont suivi pour présenter ses excuses.»

La société d'État retire des leçons de cet incident. «C'est sûr que quand on fait face à un événement comme celui-là, toute entreprise doit évaluer ses façons de faire, analyser tout ça et voir comment on peut améliorer les choses, admet sa porte-parole. Même si on respectait les normes, on a déjà mis en place quelques mesures pour s'assurer qu'un événement comme celui-ci ne se reproduise pas.»

Décontamination

Sur les 100 000 litres de diesel déversés qui provenaient d'une fuite de l'oléoduc d'Hydro servant à alimenter la centrale thermique qui produit l'électricité de l'archipel, 65 000 litres ont été récupérés à ce jour. Cette quantité d'hydrocarbures a pu principalement être retirée des sols par bioaspiration. «C'est comme un gros aspirateur qui aspire les hydrocarbures qui sont en phase liquide, illustre Mme Bujold. Mais, maintenant, les hydrocarbures sont pris dans le sable.» Par conséquent, la société d'État devra procéder à une décontamination des sols.

Elle prépare actuellement sa demande visant à obtenir un certificat d'autorisation du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques afin de pouvoir utiliser des nouvelles techniques de décontamination. Elle devra également obtenir l'aval des propriétaires des terrains contaminés, soit Transports Canada ainsi que Pêches et Océans Canada. «On doit avoir leur autorisation, mais il n'y a pas un certificat légal à obtenir de leur part», précise Mme Bujold. Hydro prévoit amorcer les travaux de décontamination à l'été.

L'une des deux principales techniques consistera à chauffer les sols pour en extraire les hydrocarbures. «Quand on chauffe de la mélasse, elle devient plus liquide», utilise Catherine Bujold comme analogie. L'autre technique consistera à injecter une solution chimique dans les sols qui contribuera à dégrader les molécules d'hydrocarbures.

Aussi, Hydro compte sur la biodégradation naturelle des hydrocarbures. «Dans les sols, il y a déjà des bactéries qui sont actives à la décontamination, explique la porte-parole. On s'entend que c'est un processus qui est très lent!» Pour le moment, la seule action posée dans le processus de dépollution est l'extraction de vapeurs sous le terminal de croisières du quai.

Par ailleurs, depuis cet automne, la société poursuit la réfection de son oléoduc. «On avait le bris comme tel à réparer, explique Catherine Bujold. Puis, on en a profité pour refaire une autre section.» Au total, 4 % de l'oléoduc a été reconstruit.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer