Centrale de TransCanada Energy: l'aval de la Régie de l'énergie contesté

Le Regroupement des organismes environnementaux en énergie s'oppose... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Regroupement des organismes environnementaux en énergie s'oppose au recours à la centrale thermique de Bécancour.

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) Le feu vert donné par la Régie de l'énergie est contesté. Mais le cap est maintenu pour la relance de la centrale thermique de TransCanada Energy (TCE), à Bécancour, centrale pour laquelle Hydro-Québec a versé des centaines de millions de dollars pour la garder fermée depuis 2008.

Le projet nécessiterait de stocker du gaz naturel liquéfié pour alimenter TCE. L'autorisation, accordée par la Régie à Hydro-Québec à la fin du mois d'octobre, couvre 20 ans. Elle est largement passée sous le radar médiatique.

Cette décision permettrait à Hydro d'acheter de l'électricité lorsque son réseau n'a pas la puissance pour répondre aux besoins des Québécois, en période de pointe. Par contre, en cas d'urgence, la production d'énergie pourra reprendre dès 2016-2017, avec du gaz naturel conventionnel, toujours pour obtenir la puissance nécessaire pour affronter les grands froids.

À son lancement, il était prévu que la centrale de 570 mégawatts fonctionnera environ 100 heures annuellement. Selon la Régie, elle sera mise à contribution de 100 à 300 heures par année.

Hydro avance que le recours à ce type de production demeure «deux fois moins cher que si on devait construire un nouvel équipement» et «deux fois moins cher que de l'acheter sur le marché» en période de pointe.

TCE devait produire de l'électricité à l'année. Hydro, liée par contrat à la firme, a été contrainte à un accommodement fort coûteux, en raison de ses propres surplus énergétiques. En 2008, elle a versé à TCE 150,2 millions $; en 2009, 157,9 millions $; en 2010, 136,9 millions $.

Les montants pour les dédommagements demeurent maintenant secrets. Un porte-parole d'Hydro nous a affirmé qu'ils sont bien en deçà des 150 millions $ : le projet de relance permet notamment d'économiser une douzaine de millions de dollars en évitant de réserver des volumes de gaz naturel.

Le projet pour l'énergie de pointe comporte une autre facture pour Hydro. Dans la colonne des frais fixes, dont le redémarrage et l'achat de crédits de carbone, elle devra consacrer 389 millions $ au cours des 20 prochaines années. En parallèle, elle continuera de verser jusqu'en 2026 l'indemnité liée au contrat original. Rien ne permet de croire que c'est moins que 100 millions $ par an.

Demande de revision

Mercredi, Le Nouvelliste a révélé que le Regroupement des organismes environnementaux en énergie a déposé une demande de révision, un recours qualifié d'exceptionnel. La Régie de l'énergie a outrepassé ses pouvoirs en approuvant l'accord entre Hydro-Québec et TransCanada, sans appel d'offres, plaide la coalition.

Un des membres du Regroupement, Alain Saladzius, de la Fondation Rivières, a soulevé que le Québec doit «miser sur l'efficacité énergétique et la gestion de la demande en puissance [...] plutôt que sur l'utilisation d'une centrale thermique utilisant des combustibles fossiles».

Pour le moment, la contestation ne semble pas compromettre les préparatifs pour remettre en marche la centrale. La Régie de l'énergie et Hydro se gardent de tout commentaire de même que le cabinet du ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand.

Selon nos informations, le ministère du Développement durable et de l'Environnement a reçu de Gaz Métro, responsable de l'approvisionnement en carburant de la centrale, l'étude de répercussions environnementales. Le Ministère n'a pas statué sur son contenu.

Tout indique que le Bureau des audiences publiques sur l'environnement sera éventuellement saisi du dossier. Ce dossier de centrale thermique fait de nouveau l'actualité au moment où se tient la conférence de Paris sur le climat.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer