Obama vante les bienfaits économiques de la lutte aux changements climatiques

Le président américain Barack Obama (à gauche) serre... (AP, Bullit Marquez)

Agrandir

Le président américain Barack Obama (à gauche) serre la main de son homologue philippin, Benigno Aquino III, alors que des gens d'affaires étaient réunis à Manille, mercredi, en marge du sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique.

AP, Bullit Marquez

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kathleen Hennessey
Associated Press
Manille, Philippines

Le président américain Barack Obama estime que les entreprises asiatiques tireraient des bénéfices d'une lutte acharnée contre les changements climatiques.

M. Obama était devant des gens d'affaires réunis à Manille, aux Philippines, mercredi, alors qu'il tente de préparer le terrain en vue de la grande Conférence sur le climat de Paris, où tous les grands dirigeants du monde seront réunis dans l'objectif de conclure une entente.

Devant des directeurs d'entreprises, mercredi, le président a tenté d'insuffler un nouvel élan à un accord toujours incomplet alors qu'il se dirige vers la capitale française pour la rencontre à la fin du mois de novembre.

M. Obama a encouragé ses interlocuteurs à diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) et de faire pression sur leurs gouvernements pour qu'ils signent l'entente internationale.

Le président a déclaré que les entreprises pouvaient faire des profits, tout en protégeant l'environnement pour les générations futures. Selon lui, les «vieilles règles» voulant que l'économie et l'environnement ne puissent pas se conjuguer sont «désuètes».

Bien qu'aucun pays ne soit à l'abri des changements climatiques, la région de l'Asie-Pacifique est particulièrement vulnérable en raison de ses îles en basse altitude, a rappelé le président. Sans action coordonnée pour diminuer les GES, les entreprises feront moins de profits en raison des perturbations économiques et de la production agricole qui sera affectée par la montée des eaux.

M. Obama était accompagné sur scène par Jack Ma, le président de l'entreprise chinoise de commerce électronique Alibaba, et Aisa Mijeno, dont la nouvelle entreprise, Salt, vend des lampes qui s'alimentent d'eau saline.

«Nous devons nous unir sur un plan ambitieux», a conclu le président.

Les dirigeants d'entreprise se sont réunis en marge du sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), un forum annuel à saveur économique auquel participent 21 pays de la région.

Cette année, toutefois, les enjeux de sécurité ont relégué au second plan l'économie. Dans la foulée des attentats à Paris la semaine dernière, les discussions ont porté sur la lutte contre l'extrémisme et les façons de combattre le groupe armé État islamique, qui serait lié aux attaques dans la capitale française.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer