Tout le diesel déversé par le Louis-Jolliet a été récupéré

Les équipes d'Urgence-Environnement et de la Garde côtière... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Les équipes d'Urgence-Environnement et de la Garde côtière travaillaient ensemble, dimanche, pour récupérer le diesel.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un maximum de 7500 litres de diesel ont été déversés par le bateau de croisière Louis-Jolliet dans le fleuve Saint-Laurent tôt dimanche matin, mais les conditions météorologiques favorables ont permis de récupérer le tout avant la tombée de la nuit.

«Tout nous démontre en ce moment que ça aura eu un impact mineur sur l'environnement», a indiqué, soulagée, Sarah Leblond, porte-parole de la compagnie AML, en début de soirée.

«Il reste une fine, fine couche, presque transparente, que l'écrémeur n'est pas en mesure de récupérer, mais pour le reste, les équipements ont été enlevés, le travail est terminé», explique quant à lui Frédéric Fournier, porte-parole du ministère de l'Environnement du Québec.

Tout au long de la journée, des barrages flottants et des boudins absorbants ont permis de circonscrire et de pomper le liquide polluant. «Heureusement, les conditions maritimes de ce matin faisaient que le courant ramenait le carburant vers le quai», ajoute M. Fournier.

Le ministère de la Faune a aussi été dépêché sur place, mais selon Mme Leblond, ses représentants n'ont pas jugé bon d'envoyer des patrouilleurs sur les berges du Saint-Laurent, étant donné que les effets du déversement étaient, somme toute, mineurs. «C'est sûr qu'on va être à l'affût dans les prochains jours, mais pour le moment, on n'a eu aucune plainte de citoyen», indique Mme Leblond.

Selon la compagnie AML, propriétaire du bateau, le déversement s'est produit vers 7h alors que le navire était amarré au quai Chouinard. C'est leur patrouilleur de nuit qui a été le premier à sonner l'alarme. Il a averti le capitaine, qui a contacté la Garde côtière et Urgence-Environnement. «Le protocole d'urgence a été déclenché dès que le déversement a été constaté», assure Mme Leblond. Vers 10h, la compagnie SIMEC, engagée par AML, était déjà au travail pour contenir le tout.

Vers 7h40, la Garde côtière a pu observer des traces de diesel jusqu'à la pointe est de l'île d'Orléans. En après-midi toutefois, plus rien n'était visible, indique le porte-parole Michel Plamondon. «Tout ce qu'on a demandé, nous, au cours de la journée, c'est que les navires réduisent leur vitesse à la hauteur de Québec pour éviter de faire des vagues», explique-t-il.

Bris électrique

Bien qu'une enquête soit encore en cours, AML sait déjà qu'un bris électrique est à l'origine du débordement d'un réservoir de carburant. Des correctifs devraient être apportés dans les prochains jours.

L'incident ne devrait pas avoir d'impact sur la clientèle, car aucune sortie n'est à l'horaire au cours des deux prochaines semaines. Des croisières de Noël reprendront par la suite.

Mme Leblond assure que le Louis-Jolliet est sécuritaire et en bon état. «On se réévalue toujours après un incident de ce genre-là, mais on en fait déjà beaucoup côté prévention et inspection.»

C'est la troisième fois en trois ans que le Louis-Jolliet fait les manchettes. Le 26 mai 2014, quelques passagers ont été blessés lorsque le bateau a percuté le quai à l'accostage. Un bris mécanique dans l'embrayage était en cause.

Le 16 mai 2013, ce même navire s'est échoué près de l'île d'Orléans. Cette fois, c'est l'inexpérience du premier maître à la barre qui a été montrée du doigt.

Construit dans les années 50, le traversier Louis-Jolliet a été transformé en navire de croisière dans les années 70. D'une capacité maximale de 1000 passagers, il fait plusieurs courtes excursions autour de Québec durant l'été, parfois jusqu'à trois fois par jour. Il a subi une cure de rajeunissement de près de 4 millions $ en 2011.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer