Tempête sur les eaux usées montréalaises

Le port de Montréal... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le port de Montréal

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le gouvernement conservateur a administré une gifle au ministre de l'Environnement du Québec, David Heurtel, en exhortant, mardi, la Ville de Montréal à suspendre son projet de déverser huit milliards de litres d'eaux usées dans le Saint-Laurent. C'est ce que soutiennent les partis d'opposition à l'Assemblée nationale.

Directement visé par Environnement Canada, le maire de Montréal voit dans cette demande d'Ottawa une «manoeuvre politique» des conservateurs à moins de deux semaines des élections fédérales. Denis Coderre a précisé que le gouvernement fédéral connaît le dossier depuis septembre 2014.

Il relève que la requête de suspension n'a aucune valeur légale. Il se dit cependant prêt à accorder trois journées aux experts fédéraux qui voudront le rencontrer pour obtenir des explications.

Plusieurs heures avant l'intervention du gouvernement conservateur, la Coalition avenir Québec, le Parti québécois et Québec solidaire avaient réclamé la démission du ministre Heurtel. Leurs porte-parole avaient cependant épargné le plus possible le maire Coderre.

Au nom de sa collègue fédérale de l'Environnement, Leona Aglukkaq, Denis Lebel a fait valoir que la suspension allait permettre d'analyser le dossier et de voir si une autre solution plus acceptable sur le plan environnemental pouvait exister.

«Prenons une pause» dans «l'intérêt des Québécois et des Canadiens», a déclaré M. Lebel. Il a dit s'appuyer sur la loi canadienne sur les pêches.

Plus tôt, le chef néo-démocrate, Thomas Mulcair, avait chauffé les conservateurs dans cette affaire.

Devoirs à faire

«La Ville de Montréal a fait ses devoirs, le ministère de l'Environnement et le ministère de la Faune du Québec ont fait leurs devoirs. Et là, maintenant, le gouvernement fédéral veut faire ses devoirs», a commenté le ministre David Heurtel.

Il souhaite qu'Ottawa agisse avec célérité, rappelant que l'une des conditions imposées à l'administration Coderre par son ministère stipule que le déversement doit avoir lieu entre le 15 octobre et le 15 novembre. Une période où les impacts sur l'environnement seraient moins grands qu'à d'autres.

Montréal projette de rejeter ses eaux usées dans le fleuve entre le 18 et le 25 octobre.

David Heurtel a refusé de dire si l'intervention du gouvernement conservateur pouvait avoir des motivations électoralistes. Il ne s'est pas avancé sur ce terrain, contrairement à Denis Coderre.

Philippe Couillard a défendu le ministre David Heurtel et réitéré qu'il avait toute sa place au sein du gouvernement. «Je ne dis pas que c'est correct. C'est la moins pire des solutions», a déclaré le premier ministre à propos du déversement.

«Nous avons examiné l'ensemble des solutions possibles, s'est défendu le ministre. Tant le Parti québécois que la Coalition avenir Québec ne proposent aucune autre solution. Ils semblent être plus intéressés à mettre en péril l'usine d'épuration d'eau de la ville de Montréal.»

«C'est tout de même incroyable de constater que le gouvernement conservateur est plus prompt à protéger le fleuve Saint-Laurent et sa faune que le gouvernement du Québec», a raillé le péquiste Mathieu Traversy. À l'instar de son chef, il a exhorté le ministre Heurtel à suspendre officiellement l'autorisation accordée à Montréal.

«La seule solution qu'il a pu trouver, c'est de miser sur la capacité de dilution du fleuve et d'exiger que la ville nettoie les berges», a fustigé le caquiste Mathieu Lemay.

Pour déplacer une chute à neige située sous l'autoroute Bonaventure, l'administration montréalaise explique n'avoir pas le choix de fermer pendant une semaine un «intercepteur» d'égouts long de plusieurs kilomètres.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer