10 km de sentiers pédestres donnant accès au fleuve à Saint-Nicolas

Point de vue sur le village de Saint-Nicolas... (Photo fournie par la Corporation revitalisation village Saint-Nicolas)

Agrandir

Point de vue sur le village de Saint-Nicolas et le fleuve Saint-Laurent à partir du site de l'ancienne tour d'eau

Photo fournie par la Corporation revitalisation village Saint-Nicolas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Lévis investira 714 000 $ d'ici trois ans pour aménager un sentier pédestre de 10 km qui ceinturera tout l'ancien village de Saint-Nicolas, donnant un premier véritable accès au fleuve pour les citoyens de l'ouest de la ville.

Les sentiers que la Ville de Lévis projette... - image 1.0

Agrandir

Les sentiers que la Ville de Lévis projette d'aménager d'ici 2017 seront largement inspirés de cette carte illustrant le projet de la Corporation revitalisation village Saint-Nicolas. 

Ces sentiers récréatifs deviendront l'un des 10 grands parcs urbains de Lévis. Le maire Gilles Lehouillier en a fait l'annonce ce matin au Café du village, un tout nouveau commerce qui s'est installé dans l'ancien magasin général de la rue des Pionniers, symbole de la revitalisation naissante du quartier. 

Ces sentiers permettront - même en poussette pour les jeunes familles - de relier entre eux des parcs existants (du Patrimoine, Jean Dumets, le Picart, du tricentenaire et de la tour d'O), de même qu'une zone verte de crans rocheux, au nord. Des belvédères seront construits et il sera aussi possible de rejoindre à pied l'anse Ross, une zone d'activités nautiques et de pêche, où se jette la rivière Aulneuse. 

«C'est notre trésor caché. Là, on va faire en sorte que plus de monde vienne, mais toujours dans le respect des gens du village», a lancé le maire Lehouillier. 

Le projet a été pensé par la Corporation revitalisation village Saint-Nicolas, un groupe citoyen qui a vu son idée faire son chemin rapidement à la Ville. «Tout de suite quand on a informé Lévis du projet, le maire est venu marcher avec nous autres au mois de mai, et là, on l'annonce», exprime la présidente Lise Monette, qui se dit satisfaite de la rapidité d'exécution des élus. 

Clément Genest, conseiller indépendant du secteur, s'est dit heureux qu'on commence à rétablir l'équilibre entre l'est de la Ville, qui a accès au fleuve par une grande piste cyclable, et l'ouest, dont le bord du fleuve est en grande partie de propriété privée. «Il y a peut-être des villes il y a 30 ans qui ont été moins visionnaires que d'autres, mais là, je pense qu'on est en bonne position pour corriger le tir», a-t-il indiqué. 

Possible ralliement

M. Genest a soutenu que de telles annonces étaient possibles quand on ne «joue par la game politique». Lui qui dit profiter d'une très belle entente avec le maire Lehouillier, même s'il est le seul membre du conseil à avoir été élu comme indépendant, n'a pas fermé la porte à se rallier à la formation du maire aux prochaines élections. «On verra dans deux ans», a-t-il lancé. 

Le maire Lehouillier a quant à lui dit avoir confiance de pouvoir le compter à ses côtés à l'élection de 2017.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer