Écologistes et Conseil du patronat s'unissent pour les énergies vertes

Le directeur général d'Équiterre, Steven Guilbeault... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le directeur général d'Équiterre, Steven Guilbeault

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Quand un organisme demande de remplacer 30 % de la consommation québécoise de pétrole par des énergies vertes d'ici 2030, la présence du militant écologiste Steven Guilbeault à ses côtés n'a rien d'étonnant. Mais celle du pdg du Conseil du patronat est une autre paire de manches...

C'est forte de ces deux appuis pas toujours sur la même longueur d'onde que l'Association québécoise de la production d'énergie renouvelable a présenté lundi son mémoire dans le cadre des consultations en vue de la prochaine politique énergétique.

«Nous demandons au gouvernement du Québec de poursuivre les actions entreprises dans la précédente politique énergétique [pour réduire les émissions de gaz à effet de serre] et d'en intensifier la portée dans des domaines en plein développement tels que les bioénergies et l'énergie solaire. Avec les technologies maintenant disponibles, il n'y a plus besoin de choisir : le développement durable et le développement économique peuvent se faire simultanément», a déclaré le président de l'AQPER, Jean-François Samray, dans un communiqué.

La conférence de presse a eu lieu lundi matin, à Québec, en présence du cofondateur d'Équiterre Steven Guilbeault et du pdg du Conseil du patronat du Québec, Yves-Thomas Dorval.

«Les énergies renouvelables font partie d'un véritable écosystème économique. Elles ont le potentiel de générer des retombées locales et régionales importantes, qui dynamisent nos régions. L'essor de leur exploitation intelligente repose sur la recherche d'un équilibre d'avantages économiques, environnementaux, sociaux et de l'innovation», a indiqué M. Dorval.

Parmi les façons de remplacer 30 % de la consommation actuelle de pétrole, l'AQPER mise notamment sur la biométhanisation des déchets municipaux, une plus grande utilisation des résidus forestiers pour le chauffage et la poursuite du développement éolien.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer