Réduction des GES: «tout le monde va devoir contribuer», dit Heurtel

Le ministre de l'Environnement, David Heurtel... (Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste)

Agrandir

Le ministre de l'Environnement, David Heurtel

Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'atteinte de la cible québécoise de réduction des gaz à effet de serre (GES) nécessitera un effort de la part de tous les citoyens, reconnaît le ministre de l'Environnement, David Heurtel.

«Nous devons tous mettre l'épaule à la roue», a déclaré M. Heurtel, hier. «C'est un effort mondial, alors tout le monde va devoir contribuer à cette cible de réduction.»

Le ministre Heurtel a annoncé hier qu'une consultation sera tenue cet automne quant à la cible de réduction de 37,5 % proposée pour 2030. Le premier ministre Philippe Couillard s'est déjà engagé à ce que le Québec produise en 2050 au moins 80 % moins de GES par rapport au niveau de 1990. 

Le gouvernement du Québec s'inscrit dans la lutte internationale pour limiter le réchauffement global à moins de deux degrés d'ici 2050.

«Il faut se souvenir que le changement climatique non combattu comporte des coûts importants, a déclaré le premier ministre Couillard, en avant-midi. Pensez aux événements climatiques extrêmes, à l'érosion des berges, aux impacts sur la santé.»

Le ministre Heurtel parle de la nécessité de déboulonner des «mythes» pour faciliter la transition vers une économie plus verte. Une réduction des GES a des bénéfices environnementaux, mais également économiques, insiste-t-il. 

Sans s'avancer précisément sur les moyens qu'il a en tête, le ministre note que les voitures électriques et la géothermie résidentielle, par exemple, malgré un coût d'achat plus important, se rentabilise sur quelques années. 

«L'idée, c'est de mieux informer, de rendre les technologies plus accessibles puis de permettre cette transition-là», a-t-il expliqué. 

Le transport et la construction sont parmi les secteurs qui émettent le plus de GES. L'électrification des transports, le transport collectif, le transport maritime, l'aménagement urbain, «toutes ces options vont devoir être révisées», a dit M. Heurtel. 

Le seuil 37,5 % est la recommandation d'un comité-conseil mandaté par Québec et qui regroupait des acteurs de différents milieux, dont des écologistes, des gens d'affaires, des universitaires. Il est nécessairement le résultat d'un compromis. «Nous aurions préféré une cible un peu plus ambitieuse», a reconnu Steven Guilbault, porte-parole d'Équiterre, qui a pris part aux travaux du comité. 

M. Guilbeault n'adhère pas à l'idée que des «sacrifices» devront être faits. «Je ne pense pas que les Suédois sont 50 % moins heureux que nous le sommes parce qu'ils polluent moitié moins, dit-il. Je ne crois pas à cette notion du sacrifice, mais il va y avoir des changements.»

Des choix à faire

De son côté, la représentante du Conseil patronal de l'environnement du Québec, Hélène Lauzon, parle d'une cible «qui est très ambitieuse». «Il faut quand même voir comment on peut faire pour y arriver», a-t-elle glissé. 

La classe politique devra comprendre qu'il faudra faire des choix, a souligné M. Guilbeault. «On ne peut pas espérer réduire les GES d'une façon aussi importante et continuer à développer les hydrocarbures», a-t-il répondu à une question sur les projets pétroliers d'Anticosti et d'Old Harry. 

Le ministre des Finances, Carlos Leitão, a dit ne pas craindre que la compétitivité des entreprises québécoises souffre d'exigences environnementales plus élevées. Les revenus tirés du marché du carbone et versés au Fonds vert sont réinvestis dans l'économie, a-t-il noté.  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer