Port de Québec: Labeaume «heureux» de l'entrée en scène de l'ACEE

Le Port de Québec... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le Port de Québec

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Québec participera aux audiences publiques que tiendra l'Agence canadienne d'évaluation environnementale (ACEE) sur le projet d'agrandissement du Port de Québec. Le maire Régis Labeaume parle de «bien expliquer ce qu'on souhaite du Port, le travail étant de défendre les gens de Limoilou».

Le maire avait précédemment refusé de se prononcer sur la pertinence d'un examen indépendant du projet, affichant sa confiance dans le processus d'évaluation environnementale mis sur pied par l'Administration portuaire de Québec (APQ) et mettant de l'avant le comité plénier qu'il a lui-même planifié pour l'automne. Les dirigeants du Port doivent venir répondre aux questions des élus municipaux. 

Lundi, M. Labeaume s'est toutefois réjoui de l'entrée en scène de l'ACEE. «C'est une bonne solution qui devrait réconforter les gens de Limoilou», a-t-il jugé.

Le maire pense éviter l'«orgie de politiciens» tentés de se faire «du capital politique sur le dos du Port», à la veille des élections fédérales. Il s'est aussi dit confiant de la collaboration du gouvernement provincial, qui réclamait pourtant un examen distinct par le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE). La Ville ne connaît pas encore les modalités de sa participation, mais M. Labeaume a fait valoir qu'il allait «expliquer les solutions qu'on veut, ce à quoi on s'attend» du Port.

Le président-directeur général de l'APQ, Mario Girard, a déjà en poche l'appui du politicien municipal pour la prolongation de la ligne de quais sur 610 mètres afin d'aménager un nouveau terminal multifonctionnel en eaux profondes. Le maire Labeaume était de la récente conférence de presse du gouvernement canadien, qui a annoncé l'octroi d'une subvention de 60 millions $ au Port, à la veille des vacances et de la campagne électorale. 

Lundi, le maire s'est présenté en défenseur des citoyens de Limoilou. «Il y a eu des problèmes, ça donne rien de les nier, mais ce n'est pas une fatalité. Moi, je pense qu'on va trouver des solutions», a-t-il lancé, lundi, refusant toutefois de préciser sa pensée avant son passage devant l'ACEE. 

Tant à Québec qu'à Ottawa, les partis d'opposition ont décrié le manque de moyens de l'ACEE, dont le mandat et les moyens ont été passablement modifiés par le gouvernement conservateur.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer