Nouveau réseau d'égout à Stoneham pour 130 résidences

Le but du nouveau réseau d'égout est avant... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le but du nouveau réseau d'égout est avant tout de préserver la qualité de l'eau du lac Saint-Charles, qui abreuve environ 250 000 personnes de la ville de Québec.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Environ 130 résidences du secteur de la rivière des Hurons pourront être raccordées dès 2017 à un nouveau réseau d'égout, un projet de 1,5 million $ de la municipalité de Stoneham-et-Tewkesbury. Le but de l'opération est avant tout de préserver la qualité de l'eau du lac Saint-Charles, la rivière des Hurons étant un de ses affluents.

Après une étude approfondie menée en collaboration avec la Communauté métropolitaine de Québec, la municipalité s'est rendu compte que 74 % des fosses septiques du secteur près du chemin Harvey étaient non conformes. Ces anciens chalets transformés en résidences sont pour la plupart situés sur de petits terrains (environ 10 000 pieds carrés), ce qui limite l'accueil d'une installation septique conforme. Il a donc été rapidement convenu d'installer un réseau d'égout. La municipalité en profitera pour refaire les chaussées et ajouter un accotement cyclable et piétonnier, pour un investissement total de 3,3 millions $.

Taxe sectorielle

Le maire Robert Miller soutient que 92 % des propriétaires du secteur sont en faveur du projet, eux qui devront dorénavant payer une taxe sectorielle de 830 $ par année, pendant 20 ans. «Le citoyen regagne l'usage de son terrain», avance-t-il. Mais plus encore, «il y a un esprit de respect de l'environnement et de la qualité de l'eau qui s'est imprégné de ces gens-là», dit-il.

Réginald Gagnon, un des citoyens concernés, affirme être parfaitement en accord avec le projet. Selon lui, la présence d'un réseau d'égout peut même faire augmenter la valeur des maisons.

L'Association pour la protection de l'environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord félicite quant à elle l'initiative de la municipalité, qui est «un pas dans la bonne direction». «Cette démonstration [...] laisse présager la mise en oeuvre d'un plan d'action élargi pour la protection et le rétablissement du lac Saint-Charles», soutient Mélanie Deslongchamps, dans une note transmise par courriel.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer