15 000 plants de berces du Caucase éliminés à Lévis

La berce du Caucase est une plante exotique,... (Wikipedia)

Agrandir

La berce du Caucase est une plante exotique, originaire de l'Europe de l'Est. Elle peut atteindre entre deux et cinq mètres à maturité.

Wikipedia

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un an après avoir mis sur pied son plan d'action, la Ville de Lévis a éliminé les 15 000 plants de berce du Caucase connus de son territoire. La sève de cette plante envahissante cause de graves brûlures sur la peau, parfois jusqu'au deuxième degré. 

Même si elle se félicite de cette première offensive, la Ville de Lévis reste sur ses gardes. Des graines de la berce du Caucase sont encore présentes dans le sol et dans l'eau, si bien qu'il faudra compter cinq ans pour l'éradiquer complètement. «On a gagné une bataille, mais pas tout à fait la guerre», soutient le maire Gilles Lehouillier, lors d'une conférence de presse mercredi, au parc de la rivière Etchemin. 

Un sous-traitant de la Ville a aspergé les plants avec de l'herbicide. Ceux qui se trouvaient sur le bord de l'eau ont toutefois été traités mécaniquement par des employés vêtus de combinaisons de protection.

La plante, qui a été importée au Québec pour des raisons ornementales, s'est frayé un chemin jusqu'à la nature. «C'est une belle plante, attirante, mais il faut faire très attention de ne pas la toucher ou la briser», explique le maire, dont l'une des attachées politiques a déjà été brûlée par la berce du Caucase. «J'ai été surpris des dégâts que ça peut faire sur la peau», ajoute-t-il.

La Ville a investi 48 000 $ de fonds publics pour sa première année de lutte à la berce du Caucase. Les montants investis iront en décroissant jusqu'à 18 000 $ pour la dernière année du plan d'action. 

La Municipalité de Saint-Isidore, en Beauce, dispose aussi d'un plan d'action contre la berce du Caucase. Les autres municipalités voisines de Lévis font pour le moment de la sensibilisation par rapport à sa dangerosité.

La berce du Caucase est une plante exotique, originaire de l'Europe de l'Est. Elle peut atteindre de deux à cinq mètres, à maturité. Il ne faut pas la confondre avec la berce laineuse, une plante indigène qui est sans danger. La berce du Caucase est beaucoup plus grande et présente des taches pourpres sur la tige, tandis que sa cousine de l'Amérique du Nord n'en a pas. 

Dans un avis technique publié en 2010, la Fédération interdisciplinaire de l'horticulture ornementale du Québec recommandait à ses membres de ne jamais semer ou vendre cette plante, qui serait disparue des tablettes des jardineries depuis au moins cinq ans. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer