Exclusif

Qualité de l'air du Port de Québec: les résutats bientôt accessibles sur le Web

Une vingtaine de stations d'échantillonnage sont en activité... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Une vingtaine de stations d'échantillonnage sont en activité à l'intérieur des limites portuaires. Elles permettent de connaître en continu le taux de particules en suspension, mais pas les matières qui se déposent. En cas de dépassement, la capitainerie est informée et peut décréter une pause dans les activités de transbordement.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Port de Québec a installé des stations d'échantillonnage de la qualité de l'air à l'extérieur de ses frontières et assure qu'il diffusera bientôt les résultats de ses analyses sur le Web, comme il s'y est engagé.

Marie-Andrée Blanchet, porte-parole de l'Administration portuaire de Québec (APQ), a indiqué au Soleil que le nouveau système de collecte et de diffusion de données était en «rodage».

Parmi les 16 mesures de son plan de développement durable rendu public au printemps 2014, le Port avait inclus la diffusion des résultats de ses analyses de qualité de l'air sur Internet. Cela devait être fait avant l'automne, puis d'ici la fin de juin, mais le déploiement a été plus long que prévu.

Une vingtaine de stations d'échantillonnage sont en activité à l'intérieur des limites portuaires. Elles permettent de connaître en continu le taux de particules en suspension, mais pas les matières qui se déposent. En cas de dépassement, la capitainerie est informée et peut décréter une pause dans les activités de transbordement.

Trois quartiers couverts

Pour les stations d'échantillonnage promises dans la communauté, Mme Blanchet explique qu'une firme a été embauchée afin de déterminer des sites potentiels. Il a ensuite fallu négocier avec les propriétaires pour l'installation. Le ministère de l'Environnement a été informé de la démarche, sans plus.

«Les capteurs de poussières ont été installés à la fin mai. En ce moment, on se trouve en rodage technique», a précisé la porte-parole, qui ne veut pas dire combien il y a de capteurs et où ils se trouvent avant l'annonce officielle. En janvier, il semblait acquis que Limoilou, Beauport et le Cap-Blanc feraient partie des quartiers couverts.

C'est la façon de traduire les nombreuses données recueillies en tableaux et en statistiques qui demande encore du travail et des ajustements, a mentionné MmeBlanchet. La page Web, qui sera accessible à partir du site Internet du Port, devrait être prête d'ici quelques semaines. À noter que les mesures prises sur le territoire du Port demeureront à l'usage exclusif de l'organisation.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer