Fosse à saumon «du Cordonnier»: le PQ demande une sanction «exemplaire» pour le CN

Le CN a rempli, afin de protéger son... (Photo fournie par la Fédération québécoise du saumon atlantique)

Agrandir

Le CN a rempli, afin de protéger son emprise ferroviaire, la fosse «du Cordonnier» de la rivière Matapédia avec plus de 6000 tonnes de pierre non lavée.

Photo fournie par la Fédération québécoise du saumon atlantique

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Parti québécois (PQ) demande une sanction «exemplaire» de 6 millions $ contre le CN pour son intervention dans la fosse à saumon «du Cordonnier» dans la rivière Matapédia.

Les députés Martine Ouellet et Sylvain Gaudreault ont réclamé ce matin la «plus sévère» des amendes pour les manquements environnementaux du transporteur ferroviaire dans le cours d'eau gaspésien.

«La Loi sur la qualité de l'environnement prévoit des peines qui peuvent aller jusqu'à 6 millions $ pour des infractions de cette nature», a lancé M. Gaudreault, porte-parole en matière d'environnement. «Nous croyons que le CN doit avoir une peine exemplaire pour une attitude digne du XIXe siècle», a-t-il ajouté.

Le Soleil a rapporté la semaine dernière que le CN, pour protéger une emprise ferroviaire, a déversé 6000 tonnes de pierres non lavées dans la fosse. Le sable et la poussière affectent l'habitat de repos et le processus de reproduction du poisson. Les travaux ont été entrepris sans l'autorisation du ministère de l'Environnement et sans aviser la Corporation de gestion des rivières Matapédia et Patapédia. Un nouvel exemple de l'attitude de «mauvais citoyen corporatiste» adopté par le CN, ont dénoncé les deux députés.

«Le CN n'a pas respecté les lois et règlements du Québec et est allé mettre une pépine directement dans la rivière avec de la pierre non lavée et a mis en péril cette fosse-là», a insisté Mme Ouellet, porte-parole en matière de transports.

Un avis envoyé

Le ministère du Développement durable et de l'Environnement confirme qu'un manquement à la loi a été constaté en avril. Un avis de non-conformité a été envoyé au CN et le ministre «évalue présentement quelles seront les sanctions imposées à la compagnie : sanction administrative pécuniaire ou enquête pénale», indique par courriel l'attachée de presse du ministre, Marie-Catherine Leduc.

La fosse attire de nombreux adeptes de la pêche au saumon et les travaux entrepris risquent de faire perdre plus de 500 000 $ à l'industrie touristique locale.

La semaine dernière, le CN a indiqué qu'il avait obtenu une autorisation du ministère fédéral des Pêches et des Océans (MPO). Le feu vert aux travaux a effectivement été donné par le Ministère, mais «certaines des conditions n'ont pas été respectées, dont le déplacement de pierres non nettoyées, ce qui constitue une infraction», indique Sylvi Racine, de Pêches et Océans. Un avertissement a été envoyé au CN et «toutes les options son analysées avec le CN pour élaborer un projet de compensation à la hauteur des dommages causés», poursuit Mme Racine.

Le CN a aussi répondu au Soleil par courriel. Son porte-parole, Pierre-Yves Boivin, a fait savoir que le transporteur est «très désolé que ces travaux d'urgence n'aient pas été réalisés dans le respect des standards de qualité élevés» du MPO et du CN. «Nous revoyons nos procédures internes afin d'éviter qu'une telle situation ne se produise», indique M. Boivin.

Le PQ en a profité pour exhorter aussi le transporteur ferroviaire à repeindre le pont de Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer