Les jeunes campeurs pas si verts

Selon leur âge, les campeurs n'ont pas tous... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Selon leur âge, les campeurs n'ont pas tous les mêmes comportements. Les baby-boomers se sont avérés être les plus écolos et les jeunes de la génération X, les moins soucieux de l'environnement.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Rimouski) Dans l'imaginaire collectif, le camping est spontanément associé à la nature et aux espaces verts. Mais les campeurs eux-mêmes, sont-ils «verts»? Ont-ils des comportements «écoresponsables»? D'après une étude présentée mardi au congrès de l'ACFAS, il semble que beaucoup de campeurs québécois adoptent un certain nombre de bonnes pratiques environnementales -, mais que les jeunes, que l'on croit pourtant plus écolos, tirent de la patte!

«On a été surpris de voir des différences entre les générations. Au départ, on n'était pas certains d'en trouver, et on s'attendait même à ce que notre recherche démontre qu'il n'y en avait pas», dit Marc-Antoine Vachon, professeur de marketing à l'UQAM qui a dirigé les travaux.

Lui et son équipe ont fait remplir un questionnaire Web à un échantillon de 718 campeurs, dont la «fibre» environnementale a été mesurée en leur demandant s'ils adhéraient ou non à un certain nombre de pratiques écoresponsables : utiliser les bacs de recyclage du camping, ramener les matériaux recyclables à la maison s'il n'y a pas de bac sur place, éviter le gaspillage d'eau, utiliser des bouteilles réutilisables, etc.

Résultat : les jeunes de la génération Y (nés entre 1980 et 1994, dans l'étude) se sont avérés les plus nombreux, à 43 %, à adopter deux bonnes pratiques ou moins sur une possibilité de huit. Par comparaison, seulement 33 % de la génération X (nés entre 1960 et 1980) faisaient partie de cette catégorie, et 21 % des baby-boomers. À l'inverse, ce sont ces derniers qui se sont révélés être les campeurs les plus verts, 35 % d'entre eux observant cinq bonnes pratiques ou plus, contre 27 % des X et 21 % des Y.

«L'effet de l'âge, ce n'est pas stable dans le temps, a indiqué Almira Kelner, étudiante à la maîtrise et une des auteurs de l'étude. Les jeunes ne sont pas nécessairement plus verts. Ça a déjà été vrai, dans les années 60 et 70, mais là, ce sont les plus âgés qui sont les campeurs les plus écolos.»

Des hypothèses

Bien malin, toutefois, qui pourra expliquer pourquoi. M. Vachon, qui supervise ces travaux, ne peut formuler que des hypothèses. «Les baby-boomers se sont peut-être conscientisés dans les années 60, et ils peuvent l'être restés, avance-t-il. [...] On n'est pas très équipés pour creuser ces raisons-là, mais on a pensé aussi à une théorie où les Y feraient simplement le contraire de leurs parents. Les jeunes ont peut-être aussi un sentiment d'invincibilité, qui les fait se sentir à l'abri de tout ça, qui le fait se dire que c'est pas grave, qu'on a le temps d'agir et qu'on peut pelleter ces problèmes-là par en avant.»

On peut aussi penser, opine M. Vachon, que l'Occident est de plus en plus individualiste d'une génération à l'autre, que les Y le sont donc davantage que leurs parents et que par conséquent, ils acceptent peut-être moins qu'eux de se faire imposer des comportements - qu'elle qu'en soit la raison.

Par ailleurs, ces travaux ont également permis de montrer que les campeurs ne recherchent pas tous la même chose dans leurs expéditions sous la tente, et que leurs motivations changent d'une génération à l'autre.

L'échantillon montre en effet que la génération X est un groupe de campeurs un peu à part. Si tous les groupes d'âge disent aller camper pour «le repos» à des fréquences semblables (environ 50 %), les X sont nettement moins nombreux que leurs aînés et leurs cadets à le faire pour «rencontrer des gens» (15 % contre 25 %), et un peu plus nombreux à rechercher un contact avec la nature (33 % contre 27 %).

Partager

À lire aussi

  • Un univers de possibilités

    La Tribune

    Un univers de possibilités

    Alexandre Blais, physicien et professeur à l'Université de Sherbrooke, travaille sur un ambitieux projet : développer un ordinateur quantique, un... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer