Énergie Est à Cacouna: une idée «saugrenue», dit Thomas Mulcair

Thomas Mulcair au Soleil... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Thomas Mulcair au Soleil

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) Si le promoteur d'Énergie Est se retrouve en situation précaire, à reprendre ses études pour son terminal pétrolier, c'est qu'il l'a cherché avec l'idée «saugrenue» de vouloir l'aménager à Cacouna, dans l'Est-du-Québec, estime le Nouveau Parti démocratique (NPD).

De passage au Solei, le chef néo-démocrate Thomas Mulcair a soulevé que «si TransCanada avait eu l'intention de tout faire foirer, il n'aurait pu faire autrement. De se mettre dans la tête qu'on pouvait aller à Cacouna, dans une pouponnière de bélugas, pour faire un port, c'est saugrenu», a lancé celui qui a déjà été ministre de l'Environnement à Québec.

À la tête d'un parti qui ne compte qu'une élue dans les provinces des Prairies, le néo-démocrate Thomas Mulcair s'est gardé de condamner l'exploitation des sables bitumineux. En fait, il en a contre le gigantisme des installations pour extraire les hydrocarbures et les transporter sur des milliers de kilomètres.

Le leader du Nouveau Parti démocratique a plaidé que tout projet devrait être sujet à «une législation qui respecte les règles de base du développement durable, dont l'internalisation du coût du carbone. [...] En appliquant les principes de développement durable, en s'assurant qu'on ne pollue plus impunément, cela aura un effet d'atténuation» sur la capacité de production.

«Énergie Est a comme prémisse, a-t-il enchaîné, de doubler la quantité de pétrole qu'on sortira des sables bitumineux. Si on le fait sans regarder la quantité de gaz à effet de serre, sans regarder la pollution, on est en train de permettre la construction d'une infrastructure qui ne devrait pas exister dans ces volumes.»

Transformation et emplois

M, Mulcair a soulevé un autre aspect à prendre en compte pour exploiter cette ressource naturelle : sa transformation. «La logique, c'est d'essayer de créer des emplois avec cette richesse plutôt que de l'exporter crue.»

Selon lui, le pipeline Keystone XL créera 40 000 emplois aux États-Unis.

Le néo-démocrate ne s'est pas prononcé contre le fait que l'oléoduc Énergie Est effectuera une traversée sous le Saint-Laurent au Québec pour se rendre au Nouveau-Brunswick et probablement à un autre port québécois, le long du fleuve. Mais il a fait remarquer que «le Canada est sillonné par des charges inestimables, en augmentation, de trains dangereux» transportant des hydrocarbures.

 ***

Audiences nécessaires pour Port-Daniel

Une consultation environnementale était nécessaire avant de permettre la construction de la cimenterie de Port-Daniel, en Gaspésie. Le chef néo-démocrate, Thomas Mulcair, assure qu'il aurait demandé au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement d'examiner le projet s'il avait poursuivi sa carrière à Québec, comme ministre de l'Environnement.

«De nos jours, un projet de cette ampleur, devant un écosystème aussi fragile que la baie des Chaleurs, doit faire l'objet d'une analyse complète.»

Il a affirmé que, ministre dans le gouvernement de Jean Charest, il a bloqué la construction d'un incinérateur géant par Bennett Environment à Belledune, au Nouveau-Brunswick, aussi situé sur les rives de la baie des Chaleurs, où «il y avait déjà une telle charge de pollution».

Audiences nécessaires pour Port-Daniel

Une consultation environnementale était nécessaire avant de permettre la construction de la cimenterie de Port--Daniel, en Gaspésie. Le chef néo--démocrate, Thomas Mulcair, assure qu'il aurait demandé au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement d'examiner le projet s'il avait poursuivi sa carrière à Québec, comme ministre de l'Environnement. «De nos jours, un projet de cette ampleur, devant un écosystème aussi fragile que la baie des Chaleurs, doit faire l'objet d'une analyse complète.» Il a affirmé que, ministre dans le gouvernement de Jean Charest, il a bloqué la construction d'un incinérateur géant par Bennett Environment à Belledune, au Nouveau--Brunswick, aussi situé sur les rives de la baie des Chaleurs, où «il y avait déjà une telle charge de pollution». 

L'âge de la retraite à 65 ans

Élu premier ministre canadien, le premier geste que poserait Thomas Mulcair consistera à ramener l'âge de la retraite à 65 ans. Le chef du Nouveau Parti démocratique a été sans équivoque au sujet du régime universel de prestations versées par le gouvernement fédéral. En entrevue au Soleil, il a réitéré la position de la formation qu'il dirige. M. Mulcair a accusé le premier ministre Stephen Harper d'avoir «manqué de courage» en fixant à 67 ans l'âge pour toucher des rentes. Il a reproché au chef conservateur de s'être abstenu de le dire en campagne électorale. «Il a fait cette annonce à Davos, en Suisse, devant des milliardaires. [...] Non seulement il a fait des choses qu'il n'a jamais dites, il n'a pas fait ce qu'il avait dit qu'il ferait. Il a promis 125 000 places en garderies [hors du Québec]. Il n'en a pas créé une.»  Michel Corbeil

PKP et le PQ : un drôle de mariage

Thomas Mulcair ne comprend pas l'engouement du Parti québécois (PQ) pour Pierre Karl Péladeau (PKP), d'une formation sociale-démocrate pour un magnat de la presse qui a imposé des lockouts à ses travailleurs. Le chef du NPD s'est remémoré avoir distribué le journal que produisaient les syndiqués du Journal de Québec, plongés dans un long conflit par Pierre Karl Péladeau, alors pdg de Québecor. «Je vous avoue que, sur le plan social, il y a quelque chose qui doit m'échapper, une subtilité qui doit m'échapper. Un parti qui s'est toujours considéré social-démocrate est rendu avec une telle vision? Je laisserai les membres de ce parti vous le décrire.»  

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer