Vague de froid au Québec: des records battus

Il fait froid au Québec, notamment à Sept-Îles... (Collaboration spéciale, Fanny Lévesque)

Agrandir

Il fait froid au Québec, notamment à Sept-Îles (photo).

Collaboration spéciale, Fanny Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Fanny Lévesque

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Sept-Îles) Sept-Îles a connu une des journées les plus froides de son histoire jeudi. En matinée, le mercure a chuté à - 37,2 °C entre 7h et 8h, fracassant le record vieux de 55 ans de - 31,7 °C ressentis pour un 8 janvier. En additionnant le facteur vent, c'est sous les 44 degrés que les Septiliens sont sortis de leur chaumière.

La Côte-Nord a durement été frappée par la vague de froid intense qui s'abat sur le Québec depuis le début de la semaine. Les bas degrés ont d'ailleurs eu raison de la distribution résidentielle du courrier à Sept-Îles. «Autour de - 40, on recommande à nos facteurs de ne pas sortir, c'est une question de santé-sécurité», a fait savoir la superviseure de Postes Canada, Nancy Gendron.

«Ça peut arriver une à deux fois par année qu'il n'y a pas de livraison à cause du froid, c'est très rare parce que souvent, ça se réchauffe dans la journée», a-t-elle ajouté. Mais pas hier, même si l'avertissement de froid extrême a été levé vers 15h, le mercure indiquait toujours - 36 °C avec le facteur vent en fin de journée à Sept-Îles.

Une réduction énergétique était aussi planifiée chez Aluminerie Alouette pour la pointe de consommation du début de soirée. C'est la troisième demande en trois jours que l'aluminerie reçoit d'Hydro-Québec pour retirer 150 mégawatts de sa puissance, en continu, pendant trois heures. Un effort comme celui-là équivaut à l'alimentation électrique de 15 résidences pendant une année.

Les Fermontois ne sont pas non plus en reste depuis mercredi alors que la froidure a atteint un sommet historique avec - 45,7 °C au mercure (- 55 °C avec le facteur éolien!), du jamais-vu depuis 1965. Ce froid sibérien a d'ailleurs entraîné la fermeture des écoles de Fermont, mercredi et hier, en avant-midi.

«Ce sont des températures exceptionnelles», a confirmé André Cantin d'Environnement Canada. «Ce n'est pas quelque chose que l'on voit souvent, mais des vagues de froid de 4,5 ou 6 jours, ce n'est pas inhabituel pour le Québec», a-t-il ajouté. Sur la Côte-Nord, les températures doivent revenir plus près des normales de saison aujourd'hui et redevenir très froides samedi, jusqu'au milieu de la semaine prochaine.

****

La marque de 1968 pas égalée à Québec

Pas de record du côté de Québec, alors que la température la plus froide enregistrée jeudi matin était de - 30,1 °C, soit - 43 °C avec le refroidissement éolien. Le record de froid pour un 8 janvier se situe à - 31,7 °C, établi en 1968. Selon Environnement Canada, la journée d'aujourd'hui devrait se rapprocher notablement des moyennes saisonnières, avec un maximum attendu de - 10 °C. Il ne faut toutefois pas se réjouir trop vite, le froid sera de retour demain, alors qu'Environnement Canada prévoit une journée ensoleillée et un maximum de - 16 °C.  Camille B. Vincent

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer