Deuxième vie pour des objets rejetés

Les créations du projet «D'objets obsolètes à produits... (Collaboration spéciale Steeve Paradis)

Agrandir

Les créations du projet «D'objets obsolètes à produits vedettes» ont pu donner une seconde vie et même une tout autre fonction à des objets rejetés par leurs anciens propriétaires.

Collaboration spéciale Steeve Paradis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) L'art peut naître de tout, même du rejet. C'est ce qu'a voulu démontrer la Régie de gestion des matières résiduelles de Manicouagan (RGMRM) avec son projet «D'objets obsolètes à produits vedettes», présentant des créations artistiques conçues totalement avec des résidus en provenance de l'écocentre.

Depuis plusieurs mois déjà, la Régie ne se contente plus de trier les matières résiduelles qu'elle reçoit à ses installations de Baie-Comeau. Elle en revend à son magasin de réemploi Phase 2, qui a accueilli 8000 clients payants depuis son ouverture en mars dernier.

«Avec Phase 2, on voit tout le potentiel de la matière. Tout ce qu'on réussit à détourner du site d'enfouissement, c'est un plus», souligne la directrice générale par intérim de la Régie, Linda Savoie.

Grâce notamment à une aide financière de 10 000 $ du Fonds Éco IGA, la RGMRM a décidé d'aller plus loin et a demandé au personnel de Phase 2 de se lancer dans l'art. Ils ont ainsi créé 17 oeuvres avec ce qui leur tombait sous la main, de grands rouleaux de fil électrique, des meubles défraîchis, de vieux articles de sport ou un canot percé.

Créations vendues

Ces créations sont demeurées sur le plancher du magasin de réemploi jusqu'au 12 décembre, date où ils ont été vendus après avoir attiré plusieurs curieux. «On peut souhaiter que cette initiative donnera le goût aux citoyens de consommer autrement ou de faire eux-mêmes de tels projets», a ajouté Mme Savoie, qui souhaite que ce projet soit répété au moins une fois par année.

Le projet a aussi permis de venir en aide à un organisme de la région, le comptoir alimentaire l'Escale, submergé en cette période des Fêtes morose pour plusieurs familles de la Manicouagan. La RGMRM a récolté 1403 $ avec la vente des oeuvres, somme qui a été remise au comptoir une semaine avant Noël.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer