Bourse du carbone: la CAQ craint un jeu de dupes

Le caquiste Donald Martel... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le caquiste Donald Martel

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Bourse du carbone dans laquelle le Québec est engagé pourrait constituer un jeu de dupes pour les Québécois, craint la Coalition avenir Québec.

C'est mercredi que se déroulera la toute première vente aux enchères conjointe d'unités d'émission de gaz à effet de serre du Québec et de la Californie. Les deux États fédérés sont membres de la Western Climate Initiative.

Le ministre de l'Environnement du Québec, David Heurtel, se réjouit de cette première. Il souligne que le marché du carbone est l'une des mesures-phares du plan d'action québécois 2013-2020 sur les changements climatiques. Les revenus découlant de cette vente aux enchères et des suivantes seront versés au Fonds vert.

Le péquiste Sylvain Gaudreault dit s'attendre à ce que le Québec «marque un leadership fort pour que ses voisins immédiats embarquent dans ce marché du carbone». Il pense à l'État de New York et à l'Ontario.

Au départ, ce marché devait regrouper sept États américains et quatre provinces canadiennes. Mais seuls le Québec et la Californie en sont membres.

Dans les circonstances actuelles, le caquiste Donald Martel dit craindre une augmentation importante du prix de l'essence, ce qui «serait inacceptable, surtout dans le contexte fiscal où se retrouvent aujourd'hui les familles québécoises».

Ses craintes ne concernent pas que le prix de l'essence. «Le ministre ne peut pas nier le fait que les PME et le commerce de détail du Québec pourraient souffrir de l'instauration de ce nouveau marché, dit-il. Les entreprises québécoises pourraient également être désavantagées et leur compétitivité mise à rude épreuve.»

LES CONVAINCUS

David Heurtel se range du côté des convaincus. Il cite le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon : «Il n'y a pas de plan B parce que nous n'avons pas de planète B.»

«Nous devons agir maintenant. Et c'est pour ça que le Québec exprime encore aujourd'hui son leadership en matière de lutte contre les changements climatiques et qu'il va le poursuivre.»

Le ministre de l'Environnement affirme que son gouvernement travaille et travaillera à élargir le groupe actuel de la Western Climate Initiative, et à établir des ponts avec d'autres États fédérés.

En juillet, le gouvernement de Philippe Couillard a débloqué plus de 2 millions $ pour cette organisation. La somme doit servir à assurer son fonctionnement.

La Western Climate Initiative coordonne le soutien administratif et technique de la Bourse du carbone.

DES SCEPTIQUES

La Western Climate Initiative ne fait pas l'unanimité, y compris chez ceux qui ont à coeur la lutte contre les changements climatiques. En février, la Commission sur les enjeux énergétiques avait pressé le Québec de sortir de cette structure.

Elle avait plaidé en faveur de l'adoption de «nouveaux moyens draconiens» pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Elle présentait la Western Climate Initiative comme une fausse bonne idée dans le contexte actuel.

«La Commission constate que le coût très inégal des réductions additionnelles d'émissions en Californie et au Québec pourrait introduire des flux d'argent économiquement désavantageux pour le Québec», peut-on lire dans le rapport.

Ses experts avaient estimé que le Québec devait «suspendre l'application du système de plafonnement et d'échange de droits d'émission de gaz à effet de serre jusqu'à ce que d'autres signataires, en particulier l'Ontario, se joignent à l'initiative».

Des environnementalistes disent que ce serait la pire chose à faire, que ce serait signer l'arrêt de mort du nouveau mécanisme. Tout élargissement serait alors impossible.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer