Népal: 12 corps retrouvés, les Canadiennes introuvables

Selon le plus récent bilan du ministère de... (Agence France-Presse)

Agrandir

Selon le plus récent bilan du ministère de la Culture, du Tourisme et de l'Aviation civile du Népal, 407 personnes (181 Népalais et 226 étrangers) ont été secourues de mercredi à dimanche dans les montagnes. Le gouvernement confirme également la découverte de 32 victimes, alors que sept autres personnes sont considérées comme disparues. Sur la photo, un soldat de l'armée népalaise cherche des victimes dans le col de Thorong La.

Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les groupes de secours népalais scrutaient la région de Naär-Phu, dimanche, secteur où trois Québécoises ont disparu mercredi dans une avalanche. Deux corps ont été trouvés, mais ne seraient pas de nationalité canadienne.

Les recherches se sont poursuivies pour une cinquième journée consécutive, dimanche, dans les falaises de l'Himalaya, dans le secteur des sommets Annapurna.

Les efforts étaient mis ces derniers jours dans des secteurs «où les chances de trouver des survivants sont à leur maximum», avait indiqué vendredi Terra Ultima, agence de voyages montréalaise avec qui un groupe de six Québécois avait fait affaire pour aller sillonner les sentiers de cette région reculée du Népal.

Geneviève Adam, une infirmière de Québec de 33 ans, Sylvie Marois, guide de montagne âgée de 55 ans, ainsi qu'une autre femme de 59 ans ont été emportées mercredi dans une avalanche, puis ensevelies sous près de 20 mètres de neige près du village ancestral de Phu. Le secteur de leur disparition n'avait pas été jugé prioritaire par le groupe de secours de la Trekking Agencies Association of Nepal (TAAN). Les trois autres Québécois ainsi que leur guide ont survécu.

Le TAAN a indiqué dimanche qu'une équipe de 12 personnes s'était déplacée vers Naär et Phu. Un hélicoptère devait également être mobilisé pour porter assistance. «Nous avons trouvé deux corps mais ils n'ont pas été identifiés», était-il écrit sur le site Web de l'organisation. Le TAAN a précisé cependant que les deux victimes seraient d'origine indienne. 

Outre ces deux corps, les secouristes ont retrouvé 10 autres personnes sans vie dans divers secteurs des Annapurna.

Sans nouvelles

François Adam, oncle de Geneviève Adam, n'a toujours aucune nouvelle de sa nièce. Son frère, le père de la disparue, est au Népal mais ne lui a toujours partagé aucune information. «On n'en sait pas plus que vous», a seulement lancé M. Adam, dimanche.

Le Soleil a par ailleurs appris qu'un jeune homme de Lévis, Philippe-Antoine Alexandre, se trouvait dans la région de Manang - non loin de Naär - lorsque le passage du typhon Hudhud, mercredi, a généré de puissants blizzards et des avalanches meurtrières. Un membre de l'équipe de randonnée de M. Alexandre s'est manifesté sur Facebook le lendemain, le 16 octobre, puis une autre fois samedi. «Nous aurions pu être dans le groupe de randonneurs dans la tragédie si nous n'avions pas eu un retard pour cause de maladie et écouté notre intuition», a écrit Jamie Lee, le 16 octobre, confirmant être accompagné de Philippe-Antoine Alexandre.

Selon le plus récent bilan du ministère de la Culture, du Tourisme et de l'Aviation civile du Népal, 407 personnes (181 Népalais et 226 étrangers) ont été secourues de mercredi à dimanche dans les montagnes. Le gouvernement confirme également la découverte de 32 victimes, alors que sept autres personnes sont considérées comme disparues.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer