Analyse de la rivière Chaudière: des résultats partiels

Les analyses de l'eau de la rivière Chaudière... (Agence France-Presse)

Agrandir

Les analyses de l'eau de la rivière Chaudière ont révlé que les «composés organiques volatiles», une composante très toxique du pétrole, sont en-dessous des normes d'eau potable.

Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Cinq jours après la tragédie de Lac-Mégantic, le ministère de l'Environnement (MDDEP) n'a toujours pas terminé ses analyses de l'eau de la rivière Chaudière, mais les quelques résultats dont ils disposent respectent toutes les normes environnementales. Ce qui n'empêche pas certaines villes qui ont fait des pieds et des mains pour puiser leur eau ailleurs que dans la Chaudière de montrer des signes d'impatience.

Le MDDEP possède huit stations d'échantillonnage sur la rivière, dont le plus proche de Lac-Mégantic est situé à Saint-Georges-de-Beauce, à une soixantaine de kilomètres (à vol d'oiseau) du déversement. Or même là, dit le sous-ministre adjoint à l'Environnement Michel Rousseau, les «composés organiques volatiles», une composante très toxique du pétrole, sont en-dessous des normes d'eau potable.

«Pour les C10-C50 [grosso modo la partie «huileuse» du pétrole, ndlr], on est autour de la limite de détection de nos instruments, c'est-à-dire une partie par million [ppm]», dit M. Rousseau. Cette composante du pétrole n'est pas particulièrement toxique et le Québec n'a pas de seuil limite pour ces «huiles» dans l'eau potable, mais seulement une limite de rejet dans l'environnement - de 3500 ppm, soit très largement au-dessus des mesures.

Reste une composante du pétrole pour laquelle on n'a toujours pas de résultats, soit les «hydrocarbures aromatiques polycycliques», dont certains sont très toxiques.

M. Rousseau n'a pas voulu dévoiler les résultats exacts des analyses, disant vouloir le faire «avec les partenaires» d'abord. Les chiffres complets devraient être publiés jeudi ou vendredi, prévoit-il.

Mais même si tous les voyants restaient au vert avec les nouvelles données, M. Rousseau ne veut pas dire si Lévis, Sainte-Marie et Saint-Georges pourront recommencer à puiser leur eau dans la Chaudière dans les prochains jours. Le pétrole sur les bords de la rivière pourrait éventuellement être lessivé par la pluie ou par une crue, ce qu'il faudra surveiller. «Mais on ne fera pas exprès d'empêcher ces gens-là de puiser leur eau dans la Chaudière», dit-il.

Impatience

Déjà mardi soir, cependant, la mairesse de Lévis, Danielle Roy Marinelli s'impatientait devant la lenteur du ministère de l'Environnement à fournir les résultats de ses analyses d'eau.

«C'est sûr qu'on doit réagir aux demandes du Ministère qui nous demande de fermer nos usines. Mais il me semble que le Ministère devrait travailler en étroite collaboration avec les villes. D'abord pour nous tenir au courant du taux de contamination pour voir un petit peu le jeu qu'on peut avoir aussi dans tout ça. On ne sait pas ce qui peut se passer dans les prochaines semaines. Ça serait très intéressant de savoir l'évolution», avait-elle confié au Soleil.

Mercredi, le directeur des communications de Lévis, Christian Bière, confirmait que le directeur général de la Ville, Jean Dubé, s'en est mêlé aussi et qu'il s'employait à mettre de la pression sur le Ministère pour que l'information parvienne plus rapidement qu'au compte-gouttes. «Il y a des messages qui se passent», a-t-il laissé tomber.

M. Rousseau a assuré mercredi que les résultats préliminaires avaient été transmis aux villes mercredi. Les délais s'expliquent, dit-il, par le fait que le MDDEP a dû d'abord s'occuper d'identifier les villes qui s'approvisionnent dans la Chaudière et de leur trouver des solutions de rechange, ce qui a repoussé à dimanche les premiers échantillons.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer