Écoquartiers: le modèle suédois revu et corrigé

En Suède, le Royal Seaport, un projet d'écoquartier... (Photo fournie par Royal Seaport)

Agrandir

En Suède, le Royal Seaport, un projet d'écoquartier nouvelle génération, attire désormais tous les regards. Le chantier s'échelonnera jusqu'en 2030.

Photo fournie par Royal Seaport

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Hammarby, Suède. Le premier quartier à avoir fait le tour de la planète pour sa vocation écologique irréprochable et sa densité nouveau genre. Mais voilà que Stockholm voit déjà au-delà de ce secteur adulé des environnementalistes et lance un écoquartier version 2.0, où la capitale suédoise dit apprendre de ses erreurs du passé...

La Suède est un leader en termes de... (Photo fournie par Charles Garant) - image 1.0

Agrandir

La Suède est un leader en termes de construction de quartiers verts.

Photo fournie par Charles Garant

Un des bâtiments du futur écoquartier Royal Seaport.... (Photo fournie par Royal Seaport) - image 1.1

Agrandir

Un des bâtiments du futur écoquartier Royal Seaport. En plus de vouloir créer des bâtiments écologiques, le projet innove en s'intéressant aussi aux comportements des résidants.

Photo fournie par Royal Seaport

La Ville de Québec a eu un faible pour Hammarby. Le maire, Régis Labeaume, a visité le secteur à l'été 2009, à l'image de la quinzaine de groupes de politiciens qui y trouvent de l'inspiration toutes les semaines. Québec a cité à de nombreuses reprises Hammarby, y voyant un modèle intéressant pour la relance du secteur D'Estimauville. Gestion intégrée des déchets, logements lumineux et éco-énergétiques et réappropriation massive de la rue par les citoyens : Hammarby a visé juste sur le plan environnemental.

Mais avec le recul, Stockholm ne répéterait pas l'expérience intégralement. La mise en garde vient de Anders Steinvall, qui a tout vu de l'évolution de ce quartier conçu avant tout comme vitrine pour la candidature olympique - ratée - de Stockholm aux Olympiques d'été de 2004.

«Oui, c'est un grand succès, un modèle qui retient l'attention parce que c'était la première fois que c'était tout un quartier qui adoptait les principes verts. Mais nous avons appris en Suède qu'il faut vraiment réfléchir dès le début aux principes écologiques et établir les lois au départ», raconte ce vieux routier du journalisme, qui a notamment agi comme éditeur du quotidien Dagens Nyhether, le journal le plus diffusé de toute la Suède.

Aujourd'hui à la retraite, Anders Steinvall se consacre exclusivement à sa passion : l'urbanisme. Il trimballe sa valise aux quatre coins du globe, s'imprègne des visions urbaines éclatées de notre ère et livre ses impressions sur son blogue 2020 Cities.

Devant Québec qui rêve d'écoquartiers inspirés de son royaume, il lance ceci : «Assurez-vous que vos promoteurs respectent les règles! Parce qu'ils chercheront avant tout à développer au coût le plus faible. C'est ce que nous voulons éviter ici. Il y a une différence entre l'ambition de faire des écoquartiers et la réalité. L'étalement urbain, ça, c'est un fait. Et au départ, vos promoteurs seront sceptiques, comme nous par le passé, et vous devrez prendre des risques.»

Nouvelle génération

En Suède, le projet à la mode qui attire désormais tous les regards, c'est le Royal Seaport, un chantier qui s'échelonnera jusqu'en 2030.

«C'est la nouvelle génération. Il y aura une attention portée sur les édifices, mais aussi sur les citoyens, leurs comportements, leurs gestes. C'est le Hammarby 2.0. L'ambition suédoise, c'est de redevenir la référence. Dans 10 ans, tout le monde viendra visiter ce quartier.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer