Le Bixi en vitrine à Londres

Michel Dallaire, designer et concepteur du Bixi, était... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Michel Dallaire, designer et concepteur du Bixi, était à Québec pour déterminer l'équipe gagnante de la Charette. Il s'agit de Jonathan Roy et de Marie-Noëlle Chouinard. Les étudiants qui participaient à ce concours devaient dessiner des casiers sécurisés à vélos.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Pendant qu'on enlève les vélos Bixi de Montréal pour les remiser en prévision de l'hiver, la Ville de Londres est en train d'installer 6000 de ces mêmes vélos fabriqués à Chicoutimi, ainsi que leurs stations, fabriquées à Thetford Mines.

Michel Dallaire... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 1.0

Agrandir

Michel Dallaire

Le Soleil, Patrice Laroche

Le designer Michel Dallaire, qui a conçu ce vélo pas comme les autres avec l'équipe de Cycles de Vinci, était à Québec lundi pour participer au jury d'un concours de design portant sur la conception de casiers et d'enclos à vélos.

Bien malgré lui, M. Dallaire est désormais le «monsieur vélo» du Québec, mais c'est de bonne grâce qu'il présentait lundi devant une centaine d'étudiants les résultats de la première année du Bixi, le nouveau vélo communautaire des Montréalais.

«C'est un projet entièrement conçu et fabriqué au Québec, à l'exception des moyeux et des systèmes de vitesses japonais», a-t-il rappelé.

Après un an seulement d'activité, le vélo québécois a déjà été adopté par d'autres villes, d'ici comme d'ailleurs.

«D'ici juillet, il y aura 6000 vélos dans le centre de Londres. Ce n'est que la première année; Londres pourrait en acheter jusqu'à 30 000, tous fabriqués à Chicoutimi et à Thetford Mines. C'est un volume d'affaires formidable, mais le plus beau compliment qu'on a entendu des Anglais, c'est celui du maire de Londres, qui a dit qu'il était très fier d'utiliser le plus beau système de vélo libre-service de la planète...»

Londres servira donc de vitrine pour le marché européen, tandis que chez nos voisins américains, la Ville de Boston a déjà fait l'acquisition de 2800 vélos pour 2010 et la Ville de Washington s'apprête elle aussi à signer une entente avec Bixi.

«Le problème qu'on a, c'est d'avoir la capacité de production suffisante pour répondre à la demande. On doit fabriquer 11 000 vélos et 25 000 points d'ancrage l'an prochain.» La production de masse va permettre de réduire le coût de fabrication d'un vélo, qui devrait se situer aux environs de 1200 $ l'unité pour un vélo couvert d'une garantie de cinq ans.

À Montréal, le nombre de vélos est passé de 3000 à 5000 dès cette année, et on prévoit en ajouter d'autres l'an prochain, a-t-il indiqué. Il y a eu un million de déplacements pendant cette première saison et les vélos Bixi ont couvert plus de quatre  millions de kilomètres de rues.

Charrette de design

Par ailleurs, le jury auquel participait M. Dallaire a désigné l'équipe gagnante de la Charrette, organisée par le Comité d'aménagement et de mise en oeuvre (CAMEO) de l'Université Laval.

Claude Dubé, ex-doyen de la faculté d'aménagement, d'architecture et des arts visuels, et président du CAMEO, explique qu'une Charrette est un concours qui se déroule sur une très courte période.

L'expression date de l'époque où des étudiants de l'école d'architecture de Paris terminaient leurs travaux dans la charrette qui transportait leur maquette vers l'école, raconte-t-il.

Les étudiants ont donc eu seulement trois jours pour concevoir et dessiner leurs projets de casiers sécurisés à vélos. C'est l'équipe de Marie-Noëlle Chouinard et de Jonathan Roy (pas l'ex-gardien des Remparts...) qui a remporté le premier prix de 1000 $.

Laval fera un test avec les modèles des trois premières équipes l'an prochain, avant d'arrêter son choix. Il y a déjà une vingtaine de casiers sécurisés mis à la disposition des propriétaires de vélos de valeur sur le campus, mais ils ne paient pas de mine. Le CAMEO cherche donc à répondre de façon esthétique et économique à cette demande. On prévoit installer une centaine de casiers à terme.

 

Partager

À lire aussi

  • Oubliez le BIXI à Québec

    La capitale

    Oubliez le BIXI à Québec

    Après avoir flirté avec l'idée d'implanter le BIXI montréalais dans les rues de la capitale, la Ville de Québec considère maintenant qu'un réseau de... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer