Le premier parc éolien du Québec est restauré

Le parc éolien Le Nordais, à Cap-Chat et... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le parc éolien Le Nordais, à Cap-Chat et à Saint-Ulric-de-Matane, dans l'Est du Québec, a été aménagé il y a 10 ans.

Photothèque Le Soleil

Carl Thériault, collaboration spéciale
Le Soleil

(Matane) Le premier grand parc éolien aménagé au Québec il y a 10 ans, celui de Le Nordais à Cap-Chat et à Saint-Ulric-de-Matane dans l'Est du Québec, sera restauré par des travaux d'entretien de plusieurs millions de dollars.

Jusqu'ici, la moitié des 131 éoliennes mises en service - mais qui ne produisaient pas le potentiel de 100 MW prévu initialement - ont été restaurées. Les travaux doivent prendre fin l'an prochain.Un bâtiment sera aussi construit dans le parc industriel de Matane pour faciliter l'entretien des éoliennes ainsi que pour la flotte de camions de l'entreprise. La firme albertaine Canadian Hydro Developers (CHD) a acquis le parc éolien Le Nordais en 2007, pour 120 millions $. Construit par Axor en 1999 au coût de 160 millions $, ce parc bénéficie d'un contrat de 25 ans avec Hydro-Québec, qui prend fin en 2033.

Au Québec, les premiers pas en matière de développement éolien remontent à la fin des années 70, lorsque des ingénieurs d'Hydro-Québec ont expérimenté des nouveaux types d'éoliennes à axe vertical aux Îles-de-la-Madeleine et à Cap-Chat, qui n'ont toutefois pas eu de suite commerciale.

Autres projets

Trois des huit parcs éoliens du premier appel d'offres d'Hydro-Québec, qui doivent être installés d'ici 2012, sont en exploitation, ceux de Cartier Energie à Baie-des-Sables, Carleton-sur-Mer (Innergex) et de l'Anse-à-Valleau-Gaspé (100,5 MW), pour des investissements de près de 2 milliards $. Six des huit parcs éoliens ont été octroyés à Cartier Énergie et deux à Northland Power. La mise en service du parc éolien de 150 MW de Northland Power à Saint-Ulric et à Saint-Léandre, près de Matane, qui devait avoir lieu en décembre 2007, a été reportée à la deuxième moitié de 2009. Le parc de 72 éoliennes sera finalement érigé avec plus de 18 mois de retard sur son échéancier initial. Hydro-Québec recevra 3 millions $ en pénalités.

Cartier Énergie a accumulé un délai dans l'aménagement de son parc éolien de 150 MW des Méchins, en Haute-Gaspésie, dont la mise en activité était initialement prévue pour décembre 2009. La société d'État a aussi signé 15 autres contrats d'approvisionnement en électricité dans le cadre de son appel d'offres de 2000 MW avec des promoteurs qui devront obtenir les autorisations environnementales et celles des instances municipales concernées avant de procéder au début des travaux. Les dates de début des livraisons d'électricité s'échelonneront de 2011 à 2015. Ces projets représentent des investissements de l'ordre de 5,5 milliards $.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer