Les cégeps peu affectés par le creux démographique

Dans la région de Québec, le nombre de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Dans la région de Québec, le nombre de nouveaux élèves faisant leur entrée collégiale est stable, même si la classe d'âge concernée représente un creux de vague démographique.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les enfants nés à l'an 2000 font leur entrée dans les cégeps ces jours-ci, une cohorte qui représente un creux de vague démographique dans la région. À Québec, la clientèle est stable ou légèrement en baisse, tandis que les nouveaux campus des cégeps de Chaudière-Appalaches font le plein.

«Avant, les gens de Sainte-Marie disaient qu'ils étaient à 20 minutes des ponts. Mais quand ça te prend une heure rendu au pont pour arriver à ton lieu d'étude, c'est moins intéressant», commente Réjean Bergeron, conseiller en communication du cégep Beauce-Appalaches.

Après avoir essuyé des baisses de clientèle ces dernières années, le cégep de Saint-Georges profite cette année d'une hausse de 8 % de nouveaux étudiants. Cette hausse est surtout causée par l'attrait des nouveaux campus de Lac-Mégantic et de Sainte-Marie. 

«On sait que la réussite des jeunes est meilleure au cégep quand ils peuvent rester près de leur lieu de résidence», indique M. Bergeron. Ouvert il y a moins de trois ans, le campus de Sainte-Marie accueille maintenant 200 étudiants. «C'est sûr que la congestion des ponts à Québec, ça devient un argument de vente pour nous.»

Même constat au campus de Lotbinière du Cégep de Thetford, qui a ouvert ses portes en 2014 à Saint-Agapit. Le campus passe de 90 à 128 étudiants pour la rentrée. «C'est un service de proximité qui est très apprécié, qui répond à un besoin des jeunes», commente Robert Rousseau, directeur général du Cégep de Thetford. 

Saint-Romuald sur la glace

De son côté, le Cégep Lévis-Lauzon avait commencé à développer un campus près du carrefour Saint-Romuald l'an dernier, mais il a finalement mis son projet «sur la glace». «La demande était là, mais la formule hybride de quelques jours là et quelques jours à Lévis-Lauzon n'a pas fonctionné», explique Adèle Charron, directrice des communications. Le cégep pourrait toutefois revenir avec une autre formule l'an prochain. «On n'abandonne pas l'idée de se développer à la tête des ponts.»

Très préoccupé par la circulation routière et son accessibilité, le cégep a modifié pour la première fois ses horaires pour faire en sorte que les étudiants n'arrivent pas tous à la même heure le matin. Pour la rentrée, 77 % commenceront leurs cours à 9h ou plus tard. Lévis-Lauzon subit une baisse de clientèle de près de 4 % à la rentrée, avec 2924 inscrits, mais se dit tout de même heureux de passer à travers le creux de vague démographique sans trop de dommages.

***

Les nouveautés de la rentrée 2017

  • Cégep de Sainte-Foy
L'apprentissage du mandarin fait son entrée au Cégep de Sainte-Foy cette année. Les étudiants inscrits en Sciences humaines et en Scien-ces de la nature peuvent faire un double Diplôme d'études collégiales (DEC) en Langues afin de parfaire leur anglais et d'apprendre le mandarin, une langue d'affaires qui en intéresse plus d'un. Un nouveau cours d'éducation physique Randonnée en montagne à l'international, qui culmine par une randonnée dans le sentier des Appalaches, aux États-Unis, est offert. Le cégep accueille 6500 étudiants à la rentrée, environ une centaine de moins que l'an dernier. La conseillère en communication Geneviève Bastien indique toutefois que le cégep est toujours «à pleine capacité». 

  • Cégep Garneau
Le campus du Cégep Garneau devient 100 % sans fumée pour la rentrée, si bien qu'il sera interdit de fumer ou de vapoter à l'intérieur et sur tout le terrain extérieur. Le cégep a également aménagé des abris à vélo sécurisés, qui ont été insérés dans des conteneurs recyclés. Très préoccupé par le transport durable et l'accessibilité à son campus, le Cégep Garneau offre pour la première fois un laissez-passer du Réseau de transport de la capitale (RTC) à tous ses nouveaux inscrits, pour le mois de septembre. Côté clientèle, le cégep accueillera environ 6200 étudiants, soit environ l'équivalent de l'an dernier. 

  • Cégep Limoilou
La traditionnelle carte étudiante plastifiée fait place à une nouvelle carte numérique au Cégep Limoilou. Les jeunes qui le désirent pourront télécharger leur carte directement sur leur téléphone portable et cette version numérique sera acceptée par les divers services du cégep. Les inscriptions sont également ouvertes pour un nouveau cours à distance en Archives médicales, qui sera donné en collaboration avec le Cégep de la Gaspésie et des Îles. Le cégep essuie encore cette année une baisse de clientèle de 3 %, avec un effectif de 5142 étudiants.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer