Entente à l'UL... sur les singes

Alors qu'une série de grèves ponctuelles perturbe l'institution...

Agrandir

Alors qu'une série de grèves ponctuelles perturbe l'institution depuis deux semaines, celle-ci a voulu protéger ses 21 primates du stress causé par ce conflit de travail.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une vingtaine de singes de laboratoire se sont retrouvés, bien malgré eux, au coeur d'une prise de bec entre l'Université Laval et ses employés de soutien. Les deux parties se sont toutefois entendues mercredi soir sur les soins de base à leur prodiguer.

Alors qu'une série de grèves ponctuelles perturbe l'institution depuis deux semaines, celle-ci a voulu protéger ses 21 primates du stress causé par ce conflit de travail.

Le 15 février, l'Université Laval a obtenu une ordonnance provisoire du Tribunal administratif du travail, qui exige que huit techniciens de laboratoire ou préposés aux soins animaliers continuent de s'occuper d'eux, même s'ils sont en grève.

Mercredi, le Syndicat des employées et employés de soutien de l'Université Laval (SEUL) et l'institution ont signé une entente hors cour sur le fond de la question, après une journée complète de discussions. «On s'est entendus sur la définition des besoins essentiels des primates», explique Éric-Jan Zubrzycki, conseiller syndical du SEUL.

Ainsi, ses membres vont continuer de nourrir, abreuver et injecter des médicaments aux singes, mais ils ne recueilleront plus de données permettant de faire avancer la recherche. C'est une étudiante qui s'occupera dorénavant des plaques intracrâniennes que portent les primates, qui contiennent des données sur l'avancement de la maladie de Parkinson.

L'Université Laval craignait que cette recherche de longue haleine, menée par la professeure Thérèse Di Paolo, la vétérinaire Daphnée Veilleux-Lemieux et le professeur Igor Timofeev, soit mise en péril à cause de la grève. Elle a plaidé que ces primates «appartiennent à des espèces particulièrement stressées», qui sont sensibles à de légers changements environnementaux pouvant «altérer sérieusement le comportement, l'alimentation et les réactions de ceux-ci».

L'employeur soutenait que l'absence de techniciens et de préposés aux soins, qui sont «dûment formés» et qui ont «apprivoisé les primates», fait en sorte de compromettre leurs soins de base. Approchés par d'autres humains, certains singes auraient changé leur alimentation lors de la première journée complète de grève.

Depuis le début, le SEUL n'avait rien contre le fait que ces animaux soient nourris, abreuvés et soignés. Le syndicat s'opposait toutefois au fait que l'Université Laval puisse poursuivre ses recherches et en tirer profit comme s'il n'y avait pas de conflit.

Pas de précédent

«On s'est assurés que cette entente ne crée pas de précédent pour quelque autre recherche que ce soit», explique M. Zubrzycki. Un peu plus de 2800 protocoles de recherche sont en cours en ce moment à l'Université Laval et le SEUL tient à garder un certain rapport de force dans les négociations en ne contribuant pas à leur avancement.

Les 1900 membres du SEUL (employés de bureau, techniciens, ouvriers, etc.) sont sans contrat de travail depuis le 1er avril dernier. Les régimes de retraite et la mobilité des employés sont au coeur de la mésentente. Les membres du SEUL ont voté pour la grève générale illimitée en décembre dernier, mais pour le moment, l'exécutif du SEUL a choisi de tenir des journées de grève ponctuelles.

La grève se termine à minuit jeudi, mais elle reprendra tous les mercredis et les jeudis au cours des prochaines semaines. D'autres journées de grève pourraient aussi s'ajouter.

Mardi, l'Université Laval a demandé à ce qu'un arbitre tranche la question des régimes de retraite. Aucune reprise de négociations n'a pour le moment été annoncée.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer