Plus de prêts et bourses pour 157 000 étudiants

La ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David... (Archives La Presse Canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

La ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David

Archives La Presse Canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dès septembre prochain, les étudiants les moins riches toucheront en moyenne 462 $ de plus en prêts, mais surtout en bourses pour subvenir à leurs besoins durant l'année scolaire. «C'est le plus grand investissement dans le programme de prêts et bourses depuis les 15 dernières années», s'est réjoui Nicolas Lavallée, président de l'Union étudiante du Québec (UEQ).

L'annonce a été faite par la ministre de l'Enseignement supérieur Hélène David à l'association de parents-étudiants La Cigogne, à Montréal. En plus d'aider 146 000 étudiants plus démunis ou qui étudient à temps partiel, l'argent supplémentaire donnera un coup de pouce à 11 000 chefs de familles monoparentales, qui recevront en moyenne 994 $ de plus par année. 

En tout, c'est 80 millions $ récurrents qui serviront à bonifier le programme d'Aide financière aux études (AFE). L'argent provient d'un transfert du gouvernement fédéral, qui abolira en janvier des crédits d'impôt pour manuels et pour études. Le montant était entre autres convoité par la Fédération des cégeps, mais la ministre s'était engagée à le retourner aux étudiants. «Cet argent-là vient de vos poches, et elle retournera dans vos poches», a lancé la ministre en conférence de presse, soulignant le travail de collaboration avec les associations étudiantes, qui lui ont permis «de tenir parole».  

Nicolas Lavallée a souligné que cet investissement permettrait de rattraper en partie les retards de l'indexation des dépenses admises par l'AFE. Même si le coût du loyer et de l'épicerie augmente chaque année, les dépenses admises en frais de subsistance ont été gelées pendant huit différentes années, entre 1995 et 2007. 

Rose Crevier-Dagenais, présidente de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) a elle aussi salué l'annonce de la ministre, surtout qu'elle permet aux étudiants des régions éloignées, comme le Nord-du-Québec et les Îles-de-la-Madeleine, de bénéficier d'un deuxième aller-retour en avion dans l'année pour rendre visite à leur famille. 

Lundi, la ministre David avait également annoncé un réinvestissement de 12 millions $ pour l'année en cours dans tous les cégeps et universités du Québec. Cette somme servira en majorité à embaucher une centaine de professionnels, comme des psychologues ou d'autres ressources pour aider les étudiants en difficulté.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer