Un toit pour l'Institut nordique du Québec

Les bâtiments de l'Institut nordique du Québec abriteront... (image fournie par l'Institut nordique du Québec)

Agrandir

Les bâtiments de l'Institut nordique du Québec abriteront quelque 200 chercheurs et étudiants des cycles supérieurs.

image fournie par l'Institut nordique du Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Ils étaient tous là, ou presque, lors de l'annonce d'une contribution de 10,8 millions $ du gouvernement du Québec pour l'élaboration des plans et devis de l'Institut nordique du Québec en clôture du forum de l'Arctic Circle. Le ministre responsable du Plan Nord, Pierre Arcand, le maire Régis Labeaume, le recteur de l'Université Laval Denis Brière et le directeur de la science et de l'innovation de l'Institut, Louis Fortier, s'étaient donné rendez-vous au Centre des congrès.

Ne manquait qu'un représentant du gouvernement fédéral, duquel l'Université Laval espère recevoir 30 millions $, soit le tiers du financement de 90 millions $ requis pour la construction des bâtiments qui abriteront les locaux de l'Institut, derrière le pavillon Vandry. Les promoteurs de l'INQ ont d'ailleurs tous laissé entendre qu'ils espéraient que cet engagement du gouvernement provincial et la confection des plans et devis du futur complexe scientifique allaient un peu forcer la main du fédéral.

«Ça a fonctionné avec le Super PEPS. Quand on a commencé à mettre des millions de dollars avec Québec, ça a débloqué. Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement cette fois-ci», a d'ailleurs lancé le maire Labeaume alors que MM. Brière et Arcand se montraient très optimistes de voir le gouvernement Trudeau confirmer à son tour son engagement au cours des prochaines semaines.

Vu sous un autre angle, le concept préliminaire... (image fournie par l'Institut nordique du Québec) - image 2.0

Agrandir

Vu sous un autre angle, le concept préliminaire de l'Institut nordique de Québec (INQ), à l'Université Laval

image fournie par l'Institut nordique du Québec

Le ministre Arcand a laissé entendre que l'engagement du fédéral était presque une formalité, les discussions entre les deux paliers de gouvernement sur le projet ayant toujours été positives. «Je pense que le gouvernement fédéral va mettre sa part», a indiqué Denis Brière. L'Université Laval investira, avec des entreprises et des fondations qui agiront comme ses partenaires, 27 millions $, alors que l'engagement du gouvernement du Québec a été chiffré à 33 millions $.

Si Denis Brière n'a pas voulu fixer d'échéancier pour la construction des bâtiments qui abriteront quelque 200 chercheurs et étudiants des cycles supérieurs, il a toutefois juré que la construction des locaux de l'INQ prendrait moins de temps que le Super PEPS. «Le PEPS, ça a pris 10 ans... Ça ne prendra pas 10 ans à partir de maintenant!» a assuré le recteur. Louis Fortier, lui, estime à environ six ans le temps qui sera nécessaire pour que l'Institut ait enfin un toit.

«L'INQ existe depuis août 2014, les ressources humaines et l'équipement sont déjà en place et nous avons déjà une quarantaine de partenaires potentiels d'identifiés qui seront bientôt invités à se joindre à l'INQ. Nous avons tenu un premier forum sur la santé dans le Nord en juin, lancé une formation en ligne ouverte à tous, participé à l'Arctic Circle à Reykjavik et inauguré trois nouvelles chaires de recherche», a résumé M. Fortier.

Les futures installations de l'Institut nordique comprendront des laboratoires, des entrepôts et des ateliers d'innovation technologique et de préparation des missions nordiques en milieux terrestres et marins. Une salle de visioconférence est également prévue pour assurer les communications avec les communautés nordiques et les autres partenaires de même que des espaces consacrés aux cours à distance pour les résidents du Nord.

En plus du bâtiment principal sur le campus de l'Université Laval, des installations et des équipements seront également aménagés sur trois autres sites, soit l'Université McGill à Montréal, l'Institut national de recherche scientifique à Québec de même qu'à Kuujjuaq, au Nunavik.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer