Élèves préparés juste pour les examens

À la fin du document «La grille de... (123RF/yanlev)

Agrandir

À la fin du document «La grille de progression des caractéristiques des écoles efficaces», consulté par Le Soleil, il est écrit que l'enseignant doit «cibler les apprentissages essentiels». «Une dérive évidente de la gestion axée sur les résultats», estime Sylvie Théberge, vice-présidente de  la Fédération des syndicats de l'enseignement du Québec.

123RF/yanlev

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Trois commissions scolaires recommandent à leurs profs de ne pas essayer de «couvrir tout le programme» prévu par le ministère de l'Éducation. Elles leur conseillent plutôt de préparer les questions à leur examen pour ensuite mieux cibler les notions à enseigner. Le tout pour augmenter la réussite de leurs élèves. Une façon de faire que la Fédération des syndicats de l'enseignement du Québec (FSE) trouve «scandaleuse».

«C'est inacceptable, parce qu'on parle ici d'une réussite artificielle [...] On encourage un nivellement par le bas!», a commenté Sylvie Théberge, vice-présidente de la FSE, après avoir consulté le document sur lequel Le Soleil a mis la main. Intitulé «La grille de progression des caractéristiques des écoles efficaces», ce document interne a été produit par les commissions scolaires des Grandes-Seigneuries, en Montérégie, et des Sommets, en Estrie. Il a ensuite été repris par la commission scolaire de la Beauce-Etchemins. 

Cette grille, qui est destinée principalement aux directions d'école, prône des «comportements à améliorer» afin d'avoir une école efficace. Elle suggère par exemple aux directeurs d'élaborer une vision de leur école, aux enseignants de travailler en collaboration, et à tous les membres du personnel de «croire que chaque élève peut réussir». 

C'est à la toute fin du document que des recommandations sur la gestion de l'apprentissage surprennent. Il y est notamment écrit que l'enseignant doit «cibler les apprentissages essentiels». «J'essaie de couvrir tout le programme» est inscrit dans la colonne des comportements à améliorer. Le document incite également les enseignants à «planifier à rebours», soit de «créer la tâche d'évaluation» en premier et de planifier l'enseignement en conséquence. 

«C'est une dérive évidente de la gestion axée sur les résultats. On cherche à tout prix à hausser les notes, à hausser le rendement des écoles», déplore Mme Théberge. Depuis 2008, ce type de gestion emprunté à l'entreprise privée est appliqué dans les écoles québécoises. Celles-ci ont des objectifs chiffrés à atteindre en ce qui a trait à la réussite de leurs élèves. Les syndicats enseignants dénoncent ce type de gestion depuis plusieurs années. 

L'élève et son rendement

Le document précise que l'idéal à atteindre, c'est que «chaque élève sait exactement ce qu'il doit faire pour améliorer son rendement». «Est-ce que de cibler certains apprentissages en fonction de l'examen fait en sorte que l'élève va apprendre de façon durable? Apprendre des choses par coeur et les réécrire, c'est pas toujours ce qui favorise la compréhension, ce qui prépare le mieux l'élève», croit Mme Théberge. Selon elle, l'école n'est pas seulement une affaire de notes, mais elle façonne aussi «les comportements, les attitudes et les méthodes de travail». 

En Beauce, quelques directions d'école ont profité des dernières journées pédagogiques pour commencer à évoquer le contenu de ce document avec les enseignants. «Mais c'est pas un exercice démocratique fait conjointement avec nous. C'est fait un peu en catimini, morceau par morceau», explique Brigitte Bilodeau, présidente du Syndicat de l'enseignement de la Chaudière.

Selon elle, le document «confirme ce qu'on appréhendait depuis des années», soit l'obtention de meilleures notes par les élèves à tout prix. «Quitte à ce qu'on pige des parties du programme et qu'on en laisse tomber d'autres. C'est inconcevable!» lance Mme Bilodeau. «Ce n'est pas ce que la Loi sur l'instruction publique nous demande et c'est contraire à ce qu'on nous enseigne à l'université.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer