16,8 millions $ pour 21 écoles de Chaudière-Appalaches

«Les écoles sont des milieux de vie importants... (Archives La Presse, Patrick Sanfaçon)

Agrandir

«Les écoles sont des milieux de vie importants pour nos enfants et pour le personnel qui y travaille. Elles doivent donc être en bon état et sécuritaires», a fait savoir le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx.

Archives La Presse, Patrick Sanfaçon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une vingtaine d'écoles de trois commissions scolaires de la Chaudière-Appalaches se partagent près de 17 millions $ pour des travaux de réfection.

La députée de Bellechasse, ministre du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Dominique Vien, en a fait l'annonce, dimanche, au nom du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Sébastien Proulx.

En avril, le ministre Proulx avait confirmé une enveloppe de 367,1 millions $ disponible dès cette année pour le programme de maintien des bâtiments et résorption du déficit de maintien pour toutes les commissions scolaires du Québec.

Comme ailleurs en province, l'argent dans la Chaudière-Appalaches servira principalement à la réfection de toitures, à la mise aux normes de bâtiments, au remplacement de portes et fenêtres, à l'amélioration de systèmes de chauffage et de ventilation, ainsi qu'à la rénovation d'installations électriques et de plomberie. 

La répartition des sommes entre les commissions scolaires se fait de la façon suivante : Kamouraska-Rivière-du-Loup, 221 000 $; de la Côte-du-Sud, 3 311 640 $; des Appalaches, 1 870 903 $; de la Beauce-Etchemin, 6 014 500 $; des Navigateurs, 5 446 251 $. Au total, 70 projets de réfection ont été soumis.

«Efforts considérables» du gouvernement

«Le gouvernement déploie des efforts considérables pour favoriser la réussite des élèves et leur offrir un milieu de vie propice aux apprentissages. Ces investissements dans les infrastructures scolaires de la région de la Chaudière-Appalaches l'illustrent de façon éloquente», a déclaré la ministre Vien, lors de son annonce.

«Les écoles sont des milieux de vie importants pour nos enfants et pour le personnel qui y travaille. Elles doivent donc être en bon état et sécuritaires. C'est pourquoi notre gouvernement, de concert avec les commissions scolaires, multipliera les actions pour prévenir, détecter et corriger les problèmes dans les établissements d'enseignement [...]», a fait savoir le ministre Proulx.

La ministre Vien a aussi fait l'annonce d'un investissement de 504 997 $ pour soutenir les initiatives de l'organisme Partenaires pour la réussite éducative en Chaudière-Appalaches, qui lutte contre le décrochage scolaire.

La région affiche un taux de diplomation au secondaire de 77,8 %. L'indice de décrochage chez les garçons au secondaire est de 31 %.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer