École jusqu'à 18 ans: un «alignement des planètes»

«Il y a des leviers qu'on n'osait pas... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

«Il y a des leviers qu'on n'osait pas approcher avant. Là, je pense que si on explique les enjeux comme il faut à la population, il y aura une adhésion», dit Égide Royer.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Consulté par le Parti libéral du Québec, le Parti québécois et la Coalition avenir Québec aux dernières élections, l'expert en éducation Égide Royer n'avait pas trouvé d'oreille attentive sur la pertinence de rendre l'école obligatoire jusqu'à 18 ans. La situation a changé, dit celui qui croit maintenant à «un alignement des planètes favorable à l'éducation».

Vendredi, le professeur en adaptation scolaire de l'Université Laval se réjouissait que la commission politique du Parti libéral du Québec (PLQ) ait pondu une résolution-cadre comprenant une série de mesures visant à améliorer le taux de réussite des jeunes. Dévoilé par Le Soleil, le document propose, outre l'école jusqu'à 18 ans, plus de classes de maternelle 4 ans, le rehaussement des critères d'admission dans les facultés d'éducation, de la formation continue pour les profs et la création d'un institut national d'excellence en éducation. «Ça fait 15 ans que je pousse sur ces questions-là et là, je commence à voir de l'ouverture», dit M. Royer.

Selon lui, il est grand temps que le Québec cesse de voir son avenir comme une «grosse clinique médicale» et mette l'éducation en priorité. Par exemple, lorsque l'Angleterre a rendu l'école ou les stages d'apprentissage obligatoires jusqu'à 18 ans, l'effet s'est fait sentir tout de suite. Au Québec, une telle mesure permettrait de garder à l'école 1000 jeunes de 16 ans dès la première année de son entrée en vigueur. «Si une intervention en santé nous permettait de prévenir une maladie grave chez 1000 jeunes, on dirait oui tout de suite!» compare l'expert. 

Pour M. Royer, les taux de réussite au Québec sont «tristes», voire «totalement inacceptables». En Ontario, une série de mesures ont été appliquées ces dernières années, si bien que le taux de diplomation est passé de 68 % à 84 % entre 2003 et 2014. Pendant ce temps au Québec, le taux de diplomation est passé de 67 % à 71 %. 

«Il y a des leviers qu'on n'osait pas approcher avant. Là, je pense que si on explique les enjeux comme il faut à la population, il y aura une adhésion», dit le professeur. M. Royer prononcera une conférence devant les militants libéraux qui auront à débattre de ces propositions les 14 et 15 mai, lors d'un congrès à Drummondville.

La CAQ se réjouit

La Coalition avenir Québec (CAQ) croit de son côté que le premier ministre Philippe Couillard a agi trop vite en votant contre l'école obligatoire jusqu'à 18 ans la semaine dernière à l'Assemblée nationale, alors qu'à l'intérieur même de son parti, cette idée est soulevée.

«Je me dis qu'il y a de l'espoir. J'étais déçu la semaine dernière de l'attitude du ministre qui était fermé, borné sur ce qu'on proposait», commente Jean-François Roberge, porte-parole de la CAQ en éducation. 

Lors de son congrès en avril, la CAQ a fait de l'éducation sa plus grande priorité, proposant des classes de maternelle 4 ans pour tous et l'école obligatoire jusqu'à 18 ans. Même s'il en doute, M. Roberge espère que la commission politique fasse «bouger le parti au complet et le gouvernement». Sinon, il souhaite découdre de ces questions aux prochaines élections, en 2018. 

Le ministre de l'Éducation Sébastien Proulx n'était pas disponible vendredi pour réagir à la proposition de la commission politique de son parti.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer