Des jeux pour mieux parler

Les jeux Placote visent à développer le langage,... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Les jeux Placote visent à développer le langage, mais aussi la compréhension des questions et la conscience des sons.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Parce que les jeux qui visent à développer le langage des tout-petits sont quasi inexistants sur les tablettes, un psychologue et une orthophoniste de Québec ont créé la collection Placote, qui compte 15 jeux de table pour les enfants de six mois à six ans.

«Tous les parents sont assez à l'aise pour les premiers mots. On va pointer, on veut qu'il parle, qu'il dise papa, maman. Mais après, on n'a pas nécessairement une conscience du langage et des étapes qui s'en viennent», explique Simon Tobin, éditeur en chef des Éditions Passe-Temps et papa de quatre enfants de moins de six ans.

Alors qu'on apprend aux enfants à nager, à botter un ballon ou à faire du vélo très jeunes, l'apprentissage du langage est moins concret. Les jeux et les livres existants se limitent souvent à enseigner les lettres de l'alphabet, les couleurs, les chiffres... «et les fameux animaux de la ferme!» lance M. Tobin en riant.

Les jeux Placote visent quant à eux à développer le langage, mais aussi la compréhension des questions et la conscience des sons.

Sauf qu'ils restent à la base des jeux, mettant en scène des chevaliers, des princesses ou des légumes rigolos. À partir de six mois, le bébé peut s'amuser avec un gros dé en mousse et nommer ce qu'il voit. À deux ans, l'enfant doit par exemple nommer l'objet qui figure sur une carte puis le trouver sur la planche de jeu. À cinq ans, il doit répondre à des questions plus abstraites comme : «Où peut-on acheter du pain?»

«Le but, c'est vraiment pour le parent de passer un bon moment en interaction avec son enfant», explique Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste, conceptrice des jeux et maman de deux garçons. Parce que c'est en jasant avec des adultes que l'enfant apprend le mieux.

Pour tous

Les Éditions Passe-Temps produisent depuis 20 ans du matériel spécialisé pour les orthophonistes. L'entreprise de Québec vend du matériel partout au Canada, en France et en Belgique. C'est la première fois qu'elle se lance dans l'édition de matériel grand public.

«On n'a pas besoin d'attendre que son enfant soit en retard pour stimuler son langage. Si l'enfant est bon à vélo, on va aller faire du vélo souvent, mais s'il est bon parleur, raison de plus pour faire des jeux de langage!» exprime Mme Bergeron-Gaudin.

La collection Placote, dont chaque jeu coûte entre 20 $ et 49 $, est pour l'instant disponible au magasin de jouets Benjo, dans Saint-Roch, où elle a été lancée samedi, et en ligne au www.placote.com. Les Éditions Passe-temps travaillent à la rendre disponible dans d'autres magasins de jouets.

Les trucs de l'orthophoniste :

Voici cinq conseils de l'orthophoniste Marie-Ève Bergeron-Gaudin pour améliorer le langage des tout-petits:

  1. Suivre les intérêts de l'enfant. Lui demander «Où va ta voiture?» quand il est en train de jouer avec.
  2. Faire des phrases complètes avec un vocabulaire varié. Ne pas lui parler en bébé. 
  3. Ne pas demander à l'enfant de répéter. S'il dit «Veux lait», seulement lui répondre «Oui, tu veux du lait».
  4. Se mettre à la hauteur de l'enfant pour avoir un contact visuel avec lui lorsqu'on lui parle. Être réceptif à ce qu'il dit. 
  5. Renforcer ses bons coups. Le féliciter quand il utilise un nouveau mot ou le prononce bien.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer