Une pub de l'Université Laval comparée à un monument nazi

Le visuel de la campagne de publicité de... (Images tirées de Facebook, Infographie Le Soleil)

Agrandir

Le visuel de la campagne de publicité de l'Université Laval a été comparé au pavillon de l'Allemagne érigé pour l'exposition universelle de Paris en 1937.

Images tirées de Facebook, Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le visuel d'une campagne de publicité soulignant les 350 ans de l'Université Laval fait jaser sur le Web. Selon plusieurs internautes, l'image apparue dans les médias, samedi, ressemble étrangement au pavillon conçu par l'architecte en chef des nazis, Albert Speer, pour l'exposition universelle de Paris en 1937.

L'image litigieuse est en fait un alérion - celui qui se trouve en 16 exemplaires dans le blason de l'université - trônant au-dessus de lignes aux couleurs de l'Université Laval (rouge et or). Elle se retrouve en pleine page du Soleil de samedi (page 24) et dans plus d'une dizaine d'autres publications.

Le visuel a été comparé au pavillon de l'Allemagne, alors dirigée par Adolf Hitler, construit pour l'exposition universelle de Paris en 1937. Le bâtiment a été conçu par Albert Speer, ancien ministre de l'Armement et de la Production de guerre au sein du Troisième Reich.

«Découvert ce matin avec beaucoup d'étonnement dans La Presse. Ce logotype de la campagne de l'Université Laval ne manque pas de me faire penser à l'imagerie nazie. Y'a pas de faculté d'histoire à l'Université Laval?» notait un internaute qui a placé les deux images côte-à-côte sur sa page Facebook samedi après-midi. Plus tard en journée, Le Soleil a revu les deux images comparées circuler sur le réseau social Twitter, relayées par plusieurs utilisateurs.

La multiplication des réactions sur les réseaux sociaux a forcé la direction des communications de l'Université Laval à réagir, samedi soir. À l'appel du Soleil vers 19h30, c'était le branle-bas de combat. «On se questionne. On ne veut pas que des gens se sentent froissés par [cette image]. Des décisions vont être prises au cours de la soirée», a expliqué la porte-parole Andrée-Anne Stewart.

Modification envisagée

Cette dernière attendait notamment les informations de la Fondation de l'Université Laval, chargée de la campagne de financement pour le 350e anniversaire de l'établissement d'enseignement. Le «volet public» de cette levée de fonds dont la cible est 350 millions $ a été lancé jeudi. L'affichage controversé fait partie de cette campagne historique.

Mme Stewart a laissé entendre qu'une modification du visuel était envisagée, mais ne pouvait confirmer une décision en ce sens. «L'Université Laval évalue la possibilité de retravailler le visuel de la campagne en apportant quelques modifications mineures», a-t-elle plus tard précisé, soulignant cependant qu'aucune décision finale n'avait été prise.

Le concept de l'image pourrait par exemple être conservé, tout comme la mention «propulsons». Mais l'alérion, qui selon les plaintes ressemble à l'aigle nazi, pourrait être remplacé par l'armoirie complète de l'Université Laval.

«Les armoiries de l'Université Laval reproduisent fidèlement les traits distinctifs du blason de Monseigneur de Laval : un écu orné d'une croix chargée de cinq coquilles et cantonné de 16 alérions sans bec ni pattes, symbolisant les ennemis vaincus lors de pèlerinages auxquels avaient pris part les ancêtres de Monseigneur de Laval», peut-on lire sur le site Web de l'université.

Officiellement, «le visuel représente l'alérion issu de l'emblème de Mgr de Laval, propulsé par la générosité des donateurs».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer