Ça passe ou ça casse avec les CPE

Depuis quelques semaines, l'Association québécoise des centres de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Depuis quelques semaines, l'Association québécoise des centres de la petite enfance multiplie les manifestations, comme ici la semaine dernière à Montréal, pour contester les compressions gouvernementales. Elle demande l'annulation complète des coupures de 120 millions $.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La patience du ministre de la Famille Sébastien Proulx atteindra sa limite cette semaine alors qu'il appliquera de nouvelles règles de financement à tous les CPE, a appris Le Soleil.

Une ultime rencontre a eu lieu entre le ministre et les représentants de l'Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) vendredi. Une «offre finale» a été faite à la seule des quatre organisations du réseau des services de garde subventionnés à ne pas s'être entendue avec Québec. Les pourparlers se sont poursuivis pendant la fin de semaine.

L'offre sera «vraisemblablement» soumise à l'approbation des membres de l'AQCPE lundi, nous dit-on.

Selon nos informations, le ministère reste ferme sur sa volonté de récupérer 120 millions $ par année de façon récurrente. Toutefois, il aurait bonifié son offre pour 2016-2017 au chapitre des mesures de transition vers le nouveau modèle. Des aménagements qui s'appliqueraient à tous les CPE, incluant ceux représentés par le Conseil québécois des services de garde éducatifs à l'enfance (CQSGEE), qui a déjà une entente en poche.

Mais le ministre n'a pas l'intention de se prêter plus longtemps au jeu de la négociation. «Nous allons annoncer les nouvelles règles de financement cette semaine», a assuré au Soleil l'attachée de presse du ministre, Anne-Catherine Couture. L'annonce doit se faire en compagnie des représentants des deux associations de garderies privées subventionnées et du CQSGEE.

À l'AQCPE, le plus gros joueur du réseau, le président Louis Senécal n'a pas compris que les discussions de vendredi représentaient une offre finale. Mais si les pourparlers se sont poursuivis, il faut déduire que les choses progressent. «Le travail a plus avancé avec l'actuel ministre au cours des trois dernières semaines qu'avec la ministre [Francine] Charbonneau pendant plusieurs mois», a affirmé M. Senécal au Soleil, dimanche.

Depuis quelques semaines, l'AQCPE multiplie les manifestations - notamment à travers des chaînes humaines - pour contester les compressions gouvernementales. L'association demande l'annulation complète des coupures de 120 millions $.

Deux associations

Sans entrer dans les détails, M. Senécal indique qu'il ne discute pas sur les mêmes bases que l'entente passée avec l'association concurrente de CPE. «C'était carrément inacceptable, affirme-t-il. Ça a causé du mécontentement même chez les membres du CQSGEE.»

Clairement, il y a mésentente entre les deux associations de CPE. Dans un message à ses membres, le CQSGEE a voulu «rétablir les faits» à la suite d'une présentation de l'AQCPE «qui a inquiété plusieurs» d'entre eux. Le conseil considère que l'association concurrente gonfle «artificiellement» et «indûment» les efforts budgétaires demandés par Québec.

Insatisfaits des intentions de Québec, des «centaines» de conseils d'administration de CPE ont voté en faveur d'une interruption de service. Les fermetures, qui peuvent aller de quelques heures à une journée complète, ont pour but d'accentuer les moyens de pression sur le gouvernement début mars.

La semaine dernière, le ministre Proulx a noté qu'il avait des «moyens» à sa disposition pour limiter les interruptions de services, même si cette avenue était «prématurée». Des amendes peuvent notamment être imposées dans certaines circonstances.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer