Le Cégep de Baie-Comeau offre deux sessions d'hébergement gratuit

Cette offre, d'une valeur de 3000 $, est proposée... (Collaboration spéciale Steeve Paradis)

Agrandir

Cette offre, d'une valeur de 3000 $, est proposée à tous les élèves de l'extérieur de la région immédiate de Baie-Comeau inscrits en Technologie forestière pour la session d'automne 2016.

Collaboration spéciale Steeve Paradis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Cégep de Baie-Comeau n'en finit plus de dérouler le tapis rouge pour attirer les étudiants dans son programme de Technologie forestière. Après l'ordinateur portable donné à tout nouvel étudiant et la bourse de 1000 $ aux finissants, voilà que le Cégep offre deux sessions d'hébergement gratuit aux futurs élèves en provenance de l'extérieur de la MRC de Manicouagan.

Cette offre, d'une valeur de 3000 $, est proposée à tous les élèves de l'extérieur de la région immédiate de Baie-Comeau inscrits en Technologie forestière pour la session d'automne 2016. Ce sont les sessions 2 et 4 qui seront gratuites.

«À notre connaissance, il n'y a pas d'autre cégep qui fait les choses de cette manière», a soutenu le directeur général de l'établissement, Claude Montigny. «Il faut innover, car le recrutement est vraiment difficile. Il y a cinq autres cégeps qui offrent le programme.»

Il n'y a pas seulement cette compétition à enrayer. Le Cégep ne réussit pas à inciter la clientèle locale à s'inscrire en Technologie forestière, domaine où les perspectives d'emploi sont pourtant très bonnes. «Il y a vraiment des mentalités à changer, une nouvelle perception à développer, de penser qu'il n'y a pas d'emplois. Il y en a plusieurs et il va y avoir encore plus bientôt», a souligné M. Montigny, qui indique que la récente crise forestière n'a pas été de nature à attirer les masses.

«Il y a de bons jobs en foresterie ici et ailleurs, et ce n'est pas seulement dans l'exploitation forestière. Plusieurs ministères, Hydro-Québec, la SOPFEU, des entreprises de sylviculture ont besoin de techniciens diplômés en foresterie», a-t-il renchéri.

Présentement, seulement 18 personnes étudient dans l'une des trois années du programme. «Idéalement, il en faudrait une quinzaine par année, soit environ 45 pour tout le programme. Là, on en a seulement six en première année», lance le directeur général. 

Incitatif à peu de frais

Claude Montigny estime que cet incitatif n'entraînera pratiquement aucun débours pour le Cégep, puisqu'il y a parfois des chambres libres dans l'une ou l'autre des deux résidences du cégep, situées au centre-ville du secteur ouest de Baie-Comeau. Autant la résidence des filles que celle des garçons comptent 53 chambres, réparties dans 15 appartements.

L'hébergement gratuit n'est pas une première au Cégep. L'établissement propose à sa clientèle internationale l'hébergement sans frais pour une première année d'études à Baie-Comeau. Le Cégep compte présentement 700 étudiants, dont une cinquantaine en provenance de l'extérieur du pays, principalement de France et d'Afrique francophone.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer