CPE: parents et éducateurs maintiennent la pression

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Morceaux de casse-tête géants en main, quelques centaines de parents et d'éducateurs en service de garde ont manifesté devant l'Assemblée nationale tôt jeudi matin.

«Il est grandement temps qu'on réinvestisse dans la petite enfance au Québec. Les compressions de 120 millions $ doivent être annulées pour l'année 2016-2017», persiste à dire Louis Sénécal, président de l'Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE).

Ce groupe, qui représente la majorité des CPE québécois, est le seul des quatre associations de CPE et de garderies privées subventionnées à ne pas avoir encore signé d'entente avec le gouvernement concernant son financement.

Le ministre de la Famille Sébastien Proulx se dit ouvert à le rencontrer dans les prochains jours. L'AQCPE poursuit toutefois sa mobilisation, avec un grand rassemblement prévu à Montréal le 7 février et des possibilités de grève dans ses installations cet hiver ou au printemps.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer