Le campus St. Lawrence veut son indépendance

Le cégep anglophone Champlain St. Lawrence, dans le... (Google Street View)

Agrandir

Le cégep anglophone Champlain St. Lawrence, dans le secteur Sainte-Foy

Google Street View

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le campus St. Lawrence demande l'aide du ministre de l'Éducation pour se séparer du Collège régional Champlain (CRC) et devenir un cégep autonome à part entière.

Les trois syndicats du seul établissement collégial anglophone de la région de Québec estiment que le campus est défavorisé par l'organisation supra-régionale du CRC.

Comme leurs collègues de l'antenne de Saint-Lambert, sur la Rive-Sud de Montréal, ils souhaitent mettre fin au regroupement du Collège Champlain qui comprend également le campus de Lennoxville, près de Sherbrooke. Une structure unique dans le réseau collégial québécois avec trois campus géographiquement éloignés. Un «véritable anachronisme» et une «anomalie», estiment les syndiqués. 

«Il y a un gros problème de représentativité», déplore Denis Côté, porte-parole pour la campagne pour l'autonomie de St. Lawrence. Le siège social de Sherbrooke serait trop loin des campus pour bien saisir les différences dans les préoccupations locales. Il ne peut y avoir plus de trois membres sur la vingtaine du conseil d'administration du CRC qui proviennent de Québec, souligne M. Côté. 

Les antennes sont aussi défavorisées financièrement puisqu'elles doivent se partager à trois certaines enveloppes qui autrement leur reviendraient au complet, poursuit le porte-parole. L'insatisfaction s'accroît sur le campus St. Lawrence depuis près de deux ans. Il n'y a pas de lien avec les négociations dans le secteur public, assure M. Côté. 

«Trop de chefs»

Les trois syndicats de St. Lawrence, dont celui des enseignants, ont embauché une firme comptable pour évaluer les coûts liés à la création de trois cégeps plutôt qu'un seul. Mais déjà, affirme M. Côté, le Collège régional Champlain détient «le pire ratio de gestionnaires par nombre d'employés» au Québec. «Il y a trop de chefs, pas assez d'indiens», dit-il.

Le C. A. a réaffirmé deux fois depuis l'été que le modèle actuel serait conservé. Il faut maintenant que le ministre de l'Éducation, François Blais, intervienne pour créer trois institutions indépendantes, demandent les syndicats de St. Lawrence. 

Incompréhension

Au Collège régional Champlain, le directeur général Kenneth Robertson ne s'explique pas les doléances des campus de Québec et de Saint-Lambert. Il lui apparaît d'abord évident que la constitution de trois cégeps, avec trois administrations distinctes, ne peut qu'être plus coûteuse. Une approche qui ne s'inscrit pas du tout dans un contexte d'austérité qui favorise plutôt les regroupements.  

Aussi, une étude a été déposée au C. A. mercredi dernier qui démontre de façon «extrêmement claire» que les campus ont pleine autonomie sur les plans académiques et pédagogiques.

«C'est pour ça que, moi, je ne comprends pas vraiment ce qu'ils veulent, reconnaît M. Robertson. Ce n'est pas vraiment logique [...] de penser que c'est une bonne idée de diviser un collège très fonctionnel, avec de bons résultats et avec toute l'autonomie nécessaire pour chacun de nos campus.»

Par étudiant, les trois campus qui forment le Collège régional Champlain ne sont «pas du tout» pénalisés financièrement, assure le directeur général. Il est «absolument incorrect» selon lui de soutenir que l'établissement a un ratio d'administrateurs trop élevé. 

Au bureau du ministre de l'Éducation, l'attachée de presse Julie White affirme que le Ministère est en contact avec la direction du Collège régional Champlain. «Pour nous, il faut d'abord se demander s'il y a un avantage pour les élèves, et il faut que la demande [de séparation] vienne de l'ensemble du milieu», indique-t-elle.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer