Commission scolaire des Navigateurs: la taxe scolaire grimpe, le salaire des élus écope

La Commission scolaire des Navigateurs prévoit une diminution de...

Agrandir

La Commission scolaire des Navigateurs prévoit une diminution de 6,5 % du salaire des élus.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) La commission scolaire (CS) des Navigateurs a adopté lundi soir à l'unanimité un budget de 241,2 millions $ qui prévoit entre autres une hausse moyenne de 8 % du compte de taxe scolaire et une diminution de 6,5 % du salaire des élus afin de compenser pour des compressions de 4,6 millions $.

Pour 2015-2016, le taux d'imposition de la taxe scolaire s'établit à 0,2408 $ par 100 $ d'évaluation comparativement à 0,2338 $ l'an dernier. La hausse se traduira par une augmentation moyenne du compte de taxe scolaire de 40 $ (8 %) pour une propriété évaluée à 223 348 $, soit pour une facture de 538 $ par année. Cette hausse devrait permettre à la CS de combler la moitié du manque à gagner occasionné par les compressions gouvernementales.

«Je peux vous garantir que nous avons retourné toutes les pierres afin de voir où on pourrait faire des économies. Et il était également important pour nous de ne pas toucher aux services aux élèves. Nous avons réussi en faisant des compressions à l'interne», explique François Caron, président de la CS, en entrevue avec Le Soleil.

Côté salarial, M. Caron indique que sa commission scolaire n'a pas vraiment eu le choix d'imiter celle de la Capitale, dont les élus ont voté une diminution de salaire de 3,6 % la semaine dernière. 

«Personne ici n'avait envisagé une baisse du salaire des élus. C'est un décret gouvernemental qui fixe le montant alloué aux élus de chaque commission scolaire qui nous oblige à le faire. L'enveloppe dont nous disposions l'an dernier pour la rémunération des 16 commissaires était de 152 000 $ et elle baisse à 133 000 $ cette année. Nous diminuerons donc le salaire de 6,5 % pour l'ensemble des élus», indique le président.

La commission scolaire des Navigateurs a aussi puisé le maximum permis, soit 1,4 million $, dans les 21,6 millions $ représentant la portion utilisable de son surplus accumulé pour équilibrer son budget cette année.

Diminution de postes

Le président a tenu à signaler que la commission scolaire des Navigateurs avait implanté depuis plusieurs années des mesures afin de réduire ses dépenses, notamment par la diminution de 10 postes administratifs et de soutien à la pédagogie. «Ce sont des postes qui ont été éliminés par attrition ou suite à des réaffectations. Aucune mise à pied n'a été nécessaire», insiste M. Caron.

La commission scolaire a aussi diminué de 500 000 $ les allocations aux établissements, économisé 700 000 $ en resserrant le nombre de groupes et 200 000 $ en n'indexant pas les autres dépenses. 

«Comme nous avons 500 élèves de plus cette année, le resserrement du nombre de groupes peut se traduire, par exemple, par une hausse d'un ou deux élèves dans des groupes qui en comptaient 18 ou 23», souligne Bertin Fillion, directeur général adjoint et directeur des services des ressources financières.

En trois ans, la CS aurait ainsi économisé l'équivalent de 10 millions $ en postes. «À 3,6 %, les frais administratifs de la CSDN sont parmi les plus bas, tant au sein des commissions scolaires de son envergure que de l'administration publique en général», souligne François Caron en terminant.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer