Réussite des étudiants: le privé donne des ailes au Cégep Limoilou

Le directeur général du Cégep Limoilou, Louis Grou,... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le directeur général du Cégep Limoilou, Louis Grou, était heureux d'annoncer la contribution d'entreprises privées pour favoriser la réussite des étudiants dans son établissement, en compagnie du président et chef de la direction d'Industrielle Alliance, Yvon Charest.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Jadis, les fondations des établissements d'enseignement allaient cogner à la porte des entreprises pour récolter des sous afin d'acheter de nouveaux équipements ou pour aménager un terrain de football. Dans le contexte d'austérité dans lequel les établissements se retrouvent, les fondations sollicitent maintenant la générosité des gens d'affaires pour mettre en place des pratiques nova­trices visant à favoriser la réussite des étudiants, notamment par un meilleur accompagnement de ces derniers.

L'État est-il en train d'abandonner l'école au privé?

La Fondation du Cégep Limoilou vient de finir de passer le chapeau. Elle a amassé 2,5 millions $. 

Des billets verts qui seront investis, au cours des cinq prochaines années, dans le Projet réussite du cégep qui prévoit, entre autres, l'établissement d'une structure d'intervention permettant le dépistage précoce des étudiants qui sont à risque ou qui présentent des difficultés (1,1 million $), l'implantation de classes de télé­enseignement et l'aménagement de classes interactives (600 000 $) et le développement des mesures novatrices qui permettront aux jeunes du secondaire de mieux définir leur projet d'études (750 000 $).

Il n'y a pas seulement les gens d'affaires qui ont mis la main dans leur poche pour permettre à la fondation d'atteindre son objectif. Les étudiants y ont contribué pour une somme de près d'un demi-million de dollars.

«Je suis presque nerveux d'annoncer que nous avons de l'argent!» a blagué, jeudi, le directeur général du Cégep, Louis Grou, à l'occasion d'une conférence de presse. «Pour nous, ce 2,5 millions $, c'est un vent d'air frais qui nous donne des ailes.»

À l'instar des autres établissements du réseau collégial, la rentrée se fait sous le signe des compressions à Limoilou.

La dernière coupe imposée par Québec est de 1,5 million $.

«Des choix douloureux ont dû être faits. Il s'agissait de la septième compression que nous encaissions en cinq ans», a fait remarquer Louis Grou en plaidant en faveur d'un retour à la «stabilité budgétaire» dans le réseau. «Est-ce qu'il y a moins d'étudiants qui risquent de réussir parce qu'il y a des compressions? Certainement», a-t-il indiqué en soulignant que le réseau risquait «d'échapper» les jeunes les plus vulnérables dans la course à l'atteinte de l'équilibre budgétaire.

Tout en rappelant que le Québec avait vu défiler six ministres de l'Enseignement supérieur en cinq ans et que, cette année seulement, trois personnes différentes avaient occupé le poste de sous-ministre en titre de cet important ministère, M. Grou a rappelé l'urgence de se donner une «vision» dans le secteur collégial.

Le secteur privé ne remplacera jamais l'État dans le financement de l'éducation. Louis Grou rappelle que le budget du Cégep Limoilou est de 55 millions $.

«Par contre, si nous voulons sortir des sentiers battus et en faire davantage pour favoriser la réussite scolaire - comme nous le faisons avec notre Projet réussite -, il n'y a pas de fonds publics pour financer une telle initiative.»

L'appel au privé vise justement à ajouter du «crémage sur le gâteau», illustre M. Grou en rappelant toutefois l'importance qu'un projet comme celui développé au Cégep Limoilou «soit défini par le cégep et pour le cégep.»

Et il n'y pas de gêne à solliciter l'aide du privé qui, un jour, bénéficiera de cette manne de futurs travailleurs formés dans les cégeps et les universités.

L'alma mater d'Yvon Charest

C'est justement parce que le Projet réussite n'est pas une affaire «de brique et de mortier» que l'Industrielle Alliance a contribué à la campagne de financement du Cégep Limoilou, a fait valoir le président et chef de la direction de la compagnie d'assurances, Yvon Charest. Lui-même un ancien du Cégep Limoilou, il copréside le conseil des ambassadeurs de la Fondation en compagnie de Claude Marcoux, chef des opérations canadiennes de CGI.

«Si nous voulons être capables de créer de la richesse au Québec, il faut mettre l'accent sur trois choses : l'éducation, les technologies et l'immigration», a indiqué M. Charest en ajoutant qu'il était dans l'intérêt à long terme des entreprises de contribuer au financement des projets comme celui mené par le Cégep Limoilou.

Celui qui multiplie les interventions pour stimuler la philanthropie dans le monde des affaires au Québec a expliqué que l'Industrielle Alliance ouvrait ses goussets principalement pour aider les universités, les hôpitaux et les plus démunis par l'entremise de Centraide. Elle le fait maintenant pour le Cégep Limoilou. La compagnie d'assurance lui a versé plus de 200 000 $ depuis 2007.

Yvon Charest a fait remarquer que son alma mater n'était pas un établissement comme les autres à Québec et que sa clientèle provenait de milieux socio­économiques fort diversifiés.

Entre autres, pas moins de 500 de ses 5000 étudiants sont inscrits dans une démarche d'orientation et sont à la recherche d'une voie pour l'avenir.

Aussi, plus de 600 étudiants sont issus de l'immigration.

Près de 400 étudiants connaissent des problèmes d'apprentissage diagnostiqués.

Le Cégep compte également un pourcentage plus élevé de garçons que les autres établissements, ce qui pose des défis plus grands en matière de réussite scolaire.

Et le taux de diplomation (60 %) au Cégep Limoilou est un brin inférieur à celui de la moyenne provinciale (63 %).

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer